Des centaines d'animaux de contrebande saisis aux Philippines

Chargement en cours
 L'un des marsupiaux saisis aux Philippines le 13 mars dans le cadre de l'une des plus importantes saisies d'animaux sauvages réalisées dans ce pays

L'un des marsupiaux saisis aux Philippines le 13 mars dans le cadre de l'une des plus importantes saisies d'animaux sauvages réalisées dans ce pays

1/3
© AFP, NOEL CELIS
A lire aussi

AFP, publié le mardi 13 mars 2018 à 13h34

Les autorités philippines ont saisi mardi environ 300 animaux exotiques introduits illégalement aux Philippines, l'une des plus importantes saisies jamais réalisées dans ce pays devenu une plaque tournante régionale de ce trafic.

Des phalangers volants - de petits marsupiaux originaires d'Australie et de Nouvelle-Guinée -, des wallabies et une espèce menacée de cacatoès figuraient parmi les animaux sauvages saisis qui provenaient d'Australie, d'Indonésie et de Papouasie-Nouvelle Guinée et étaient destinés à devenir des animaux de compagnie.

"En matière d'animaux vivants, il s'agit probablement de l'une de nos plus grosses" saisies, a déclaré à l'AFP le responsable gouvernemental pour l'environnement Rogelio Demelletes.

Les autorités philippines ont estimé la valeur marchande des animaux saisis à 192.000 dollars, soit plus que celle de l'ensemble des saisies d'animaux sauvages réalisées par Manille l'année dernière.

Quatre suspects ont été arrêtés.

Parmi les animaux saisis figuraient également sept oiseaux de paradis rouges et 26 cacatoès des Moluques que l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) considère comme menacés d'extinction.

Le cacatoès des Moluques étant considéré comme une espèce menacée d'extinction par la convention internationale sur le commerce des animaux, les suspects risquent jusqu'à 12 ans de prison, en vertu de la législation philippine sur la vie sauvage.

En dépit de cette législation, le commerce illégal d'animaux sauvages est en plein essor aux Philippines où il se développe de plus en plus via les réseaux sociaux.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Des centaines d'animaux de contrebande saisis aux Philippines
  • espérons que les peines frappant les trafiquants de drogue seront appliquées à ces ordures! bravo duterte!

  • Une vaste hypocrisie, on va montrer du doigt un pays pauvre tel que les philippines ou l'Afrique dans la contre bande d'animaux et on va oublier la destruction massive à grande échelle de tous les biotopes de la terre par les chinois, les américains et les européens dans leurs courses effrénées à la cupidité...Balayé devant votre porte avant de balayé devant la porte des autres bande d'hypocrites...