«Wildlife», hymen à sa perte

«Wildlife», hymen à sa perte
Carey Mulligan dans «Wildlife».
A lire aussi

Libération, publié le mercredi 09 mai 2018 à 19h06

La première révélation offerte par la Semaine de la critique - sélection dévolue aux réalisateurs débutants - n'en est pas tout à fait une. Avant qu'il ne signe Wild­life, on identifiait déjà en l'Américain Paul Dano, 33 ans, un très ­talentueux et attachant acteur américain vu notamment dans There Will Be Blood (Paul Thomas Anderson, 2007), la Dernière Piste (2011, Kelly Reichardt), Twelve Years a Slave (Steve McQueen, 2013), ou encore dans le rôle de Brian Wilson, l'âme des Beach Boys, dans Love and Mercy (Bill Pohlad, 2014).

Faisant preuve d'une surprenante maîtrise pour un novice, il démontre à nouveau combien les acteurs s'avèrent souvent des cinéastes très valables - en attendant le premier long métrage de Gilles Lellouche, hors compétition à

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.