Vous étiez formidable, Pierre Bellemare !

Vous étiez formidable, Pierre Bellemare !
Ses émissions ont marqué des générations de Français.

leparisien.fr, publié le dimanche 27 mai 2018 à 23h43

L'homme de radio et de télévision s'est éteint samedi, après une carrière de près de 70 ans. Cet extraordinaire conteur a touché à tout, du divertissement au téléachat.

« L'histoire jugera. » Et elle retiendra les tout derniers mots prononcés à la télévision par Pierre Bellemare. Mi-avril, il avait accepté de présenter, façon « Histoires extraordinaires », un de ses programmes fétiches, l'émission anniversaire des sales gosses de « Groland », sur Canal +. Ses gestes étaient amoindris, mais son regard pétillait toujours.

Les yeux de Pierre Bellemare se sont définitivement fermés dans la nuit de samedi à dimanche, à l'hôpital Foch de Suresnes (Hauts-de-Seine). Il avait 88 ans. Et ce n'est pas une simple page de la télévision qui se tourne mais un épais bottin, tant l'homme a innové en 70 ans de carrière, des caméras cachées aux émissions de charité, important même des États-Unis le téléachat et les indispensables prompteurs !

« Il a vécu à l'heure des pionniers de la télévision. Et il ne s'est pas fait prier pour créer des émissions inoubliables », rend hommage Robert Namias, autre grande voix d'Europe 1. « Il a marqué avec la Tête et les jambes et la Caméra invisible. Mais avant de révolutionner la télévision, souligne Michel Drucker, Pierre Bellemare a été une grande star de la radio. »

Voix hors norme

Il y a pourtant débarqué totalement par hasard. Un soir de 1951, Jean-Jacques Vital, star du feuilleton « la Famille Duraton », de Radio Luxembourg, anime un jeu au théâtre des Deux-Ânes, à Paris. Un employé manque à l'appel, Vital supplie donc un technicien de clamer en direct le nom des cadeaux du jour : « Une brosse... un peigne... et Vitapointe ». Pierre Bellemare, c'est lui, a minutieusement détaché les syllabes de la marque de gel. Son style, déjà.

Cette voix hors norme est repérée par Jacques Antoine, futur créateur de « Fort Boyard » et de « L'Académie des neuf ». Il propose à Bellemare de lancer sur Europe 1 « Vous êtes formidables », une émission d'entraide. Succès immédiat.

En 1954, il lance sur la première chaîne « Télé Match », rebaptisé plus tard « La Tête et les jambes », avec « l'Objet mystérieux » (ancêtre du « Schmilblick »). Les salles de cinéma se vident le jeudi soir. Les Français ont rendez-vous avec Bellemare. Dans les années 1970, il est la grande star des fins de matinée d'Europe 1, qu'il occupe pendant près dix-sept saisons, avec son « Déjeuner Show », des jeux, puis « les Histoires vraies », qui maintiennent les Français collés à leur transistor.

Face à Jean Dujardin dans «OSS 117»

Fin des années 1980, la France change mais pas Bellemare. Il serait sans doute resté l'éternel présentateur de « Téléshopping », sans Christophe Dechavanne. La jeune star de TF 1 lui propose de jouer les grands-pères malicieux dans son talk-show survitaminé. « On ne le voyait plus trop, ça lui a donné un coup de fouet, se souvient Dechavanne. On s'est amusés comme des gamins, Pierre était aussi potache que fin et bien élevé. »

Un rôle que Pierre Bellemare, triste d'avoir quitté le haut de l'affiche, jouera jusqu'au bout aux « Grosses Têtes », chez Cyril Hanouna, et même dans le deuxième « OSS 117 », face à Jean Dujardin. Au point de devenir une icône pour toutes les générations.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.