ALERTE INFO
19:18 Manuel Valls annonce sa candidature à la mairie de Barcelone

VIDÉO. Cécile Duflot critique Patrick Cohen et son "petit regard méprisant"

VIDÉO. Cécile Duflot critique Patrick Cohen et son "petit regard méprisant"
Cécile Duflot, le 22 juin 2016, à Notre-Dame-des-Landes

Orange avec AFP, publié le lundi 27 juin 2016 à 12h50

- Cécile Duflot a été impliquée dans une passe d'armes tendue avec le présentateur de la matinale de France Inter Patrick Cohen, lundi 27 juin, après avoir été liée à une "idéologie boniste". L'élue a ensuite déploré le "petit regard légèrement méprisant" du journaliste.

-

Un petit face-à-face sous tension pour débuter la semaine. Invitée de l'interview politique de Patrick Cohen dans la matinale de France Inter au lendemain de la consultation sur l'aéroport Notre-Dame-des-Landes, Cécile Duflot a connu une interview agitée avec son interlocuteur.

"VOUS ÊTES LES BONS. LES AUTRES SONT LES MAUVAIS"

L'ex-ministre du Logement écologiste est d'abord revenue sur les raisons faisant du projet d'aéroport un mauvais projet. "On ne va pas refaire la campagne", a répondu l'animateur. "On ne va pas refaire la campagne. On va simplement dire la réalité des faits. Est-ce que c'est un projet bon pour l'écologie et le développement local. Je pense que non", lui a rétorqué Cécile Duflot, faisant alors réagir Patrick Cohen, qui a ironisé sur "l'idéologie boniste" de l'élue Europe-Écologie Les Verts. Le journaliste a employé un concept utilisé par Jean-Pierre Chevènement pour décrire la députée : "Vous êtes les bons. Les autres sont les mauvais" a-t-il résumé.



La phrase a mis le feu aux poudres. "Je n'aime pas du tout votre façon de réagir", a répondu la députée. "À partir du moment où on a les mêmes convictions depuis 40 ans... Nous avons, écologistes, les mêmes convictions depuis 40 ans. Et si je puis me permettre, si vous m'aviez invitée il y a 20 ans, vous vous seriez sans doute, au lieu de faire ce petit regard légèrement méprisant, carrément moqué de moi", a-t-elle estimé. "Je ne fais aucun regard méprisant, j'essaie de savoir si vous reconnaissez le résultat d'une consultation", s'est pour sa part défendu Patrick Cohen.

Sur le sujet de Notre-Dame-des-Landes, Cécile Duflot a admis que le résultat du référendum en Loire-Atlantique "est une bataille perdue pour l'écologie. En même temps c'était prévu, c'est-à-dire que le périmètre qui avait été choisi pour ce vote c'était celui qui était le plus sûr, le plus probable pour obtenir ce résultat", a t-elle encore affirmé.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU