Une nouvelle version de "Mein Kampf" d'Hitler publiée cette semaine

Une nouvelle version de "Mein Kampf" d'Hitler publiée cette semaine©Pixabay

publié le lundi 31 mai 2021 à 12h20

Les éditions Fayard publieront "Historiciser le mal" le 2 juin prochain. Une version critique du pamphlet d'Hitler, annotée par des historiens spécialisés pour déconstruire la pensée hitlérienne.

Après cinq années de travail et la mobilisation de 12 historiens spécialistes français du nazisme, les éditions Fayard s'apprêtent à publier le 2 juin une version critique de "Mein Kampf".

L'ouvrage est titré "Historiciser le mal, une édition critique de Mein Kampf", il comporte 1 000 pages et plus de 2 800 annotations. Sous la direction de Florent Brayard et d'Andreas Wirsching, il propose une déconstruction de la pensée hitlérienne à la lumière du travail de ces historiens spécialisés. "Au total, ces analyses sont deux fois plus volumineuses que le texte. Notre objectif, c'est de lutter contre l'obscurantisme, de démythifier Mein Kampf", explique Sophie de Closets, PDG de Fayard, à nos confrères du Parisien.

La réédition n'est pas à but lucratif, "nous avons annoncé depuis longtemps que nous ne toucherions pas un centime avec la publication de ce livre", rapporte Sophie de Closets. L'ouvrage sera disponible uniquement sur commandes auprès des libraires, au prix de 100 euros. La Fondation Auschwitz-Birkenau, chargée de la conservation du camp de concentration et d'extermination ainsi que du musée polonais, percevra des droits dès le premier ouvrage vendu, "et tous les bénéfices, s'il y en a... ", ajoute Sophie de Closets.

La première édition française de "Mein Kampf" est parue sous le titre "Mon combat", en 1934. Le texte est tombé dans le domaine public en 2016, et est en libre accès sur le web. En théorie, il est donc possible que chacun puisse l'éditer. "Je pense qu'il n'y a malheureusement jamais de bon moment pour proposer une édition critique de Mein Kampf, car on assiste depuis un certain nombre d'années (...) à une remontée de l'antisémitisme qui est absolument intolérable. Il faut que la science propose des outils pour la déconstruction des populismes et des mensonges politiques comme l'est, à premier titre, 'Mein Kampf'", explique Florent Brayard, historien et directeur de recherche au CNRS, sur franceinfo jeudi 27 mai.

Certains historiens expriment malgré tout des réserves quant à l'utilité de cette réédition. Dans La Croix du 20 mai 2021, Johann Chapoutout, historien spécialiste de l'histoire contemporaine, de l'Allemagne et du nazisme, estime qu'il est nécessaire de comprendre l'époque qui a favorisé le nazisme. Et d'expliquer : "Il faut s'intéresser à d'autres sources, aller voir du côté des médecins, des juristes, des professeurs d'université ou encore des hauts fonctionnaires qui ont théorisé et mis en pratique le nazisme."
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.