Un seul concurrent face à Saragosse pour diriger RFI et France 24

Un seul concurrent face à Saragosse pour diriger RFI et France 24

Le siège de France Médias Monde à Issy-les-Moulineaux, le 4 septembre 2017 près de Paris

AFP, publié le mercredi 28 mars 2018 à 12h58

Un journaliste de France Télévisions s'est présenté face à  Marie-Christine Saragosse, ultra-favorite pour récupérer la présidence de France Médias Monde, entreprise qui regroupe France 24, RFI et la radio Monte Carlo Doualiya, a annoncé le CSA mercredi.

Mme Saragosse, à la tête de France Médias Monde (FMM) depuis 2012, avait été reconduite l'an dernier pour un mandat de cinq ans.

Mais le nouveau mandat de la PDG du groupe public avait été annulé le 13 février à la suite d'un malentendu administratif, la dirigeante n'ayant pas transmis dans les délais ses déclarations de patrimoine et d'intérêts à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, faute selon elle d'avoir été avertie d'un changement des modalités de déclaration. Mme Saragosse avait aussitôt fait savoir qu'elle se porterait de nouveau candidate pour retrouver son poste.

L'autre postulant est le journaliste Michel Goldstein qui travaille au service des sports de France Télévisions et couvre notamment le football pour l'émission Tout le sport. Ancien joueur de deuxième division, il a également présidé le club de football amateur de l'AS Poissy.

L'intérim à la tête du groupe est assuré depuis la mi-février par Francis Huss, le doyen des administrateurs de FMM nommés par le CSA. Marie-Christine Saragosse est restée au sein du groupe en tant que directrice générale en charge de la stratégie, chargée d'une mission opérationnelle afin d'"éviter toute rupture" dans la conduite des activités du groupe.

La nomination interviendra au plus tard le 21 avril. Les projets des candidats doivent être publiés mercredi après-midi par le CSA.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.