Un festival de théâtre en direct sur Facebook

Un festival de théâtre en direct sur Facebook
Lambert Wilson à Cabourg le 29 juin 2020

, publié le vendredi 02 avril 2021 à 12h10

Julie Gayet, Jacques Weber, Judith Henry, Lambert Wilson, Andréa Bescond, Pierre Deladonchamps et Cristiana Réali, vont retrouver les planches du 6 au 28 avril à l'affiche de "Paroles Citoyennes", un festival de théâtre qui, pandémie oblige, se déroulera intégralement en streaming sur Facebook.

Les théâtres étant toujours fermés, ce festival ambitionne de "réinventer l'accès aux salles" par une large diffusion en direct pour maintenir le lien avec les spectateurs, mais aussi de s'adresser à un public bien plus nombreux grâce à une diffusion sur internet proposée à 8,99 euros la séance, peu importe le nombre de spectateurs devant chaque écran. 

Chaque représentation se prolongera par une table ronde sur le thème de la soirée, permettant aux spectateurs d'intervenir en posant des questions en direct aux comédiens et aux metteurs en scène.

 "Maintenir ce festival malgré la fermeture des théâtres, c'est un acte politique en montrant que, malgré la situation que nous vivons, il se passe des choses dans le monde la culture", souligne à l'AFP le producteur Jean-Marc Dumontet, à la tête de plusieurs théâtres parisiens.

"Ce festival est l'une des flammes du théâtre. On se prépare tous à la reprise qui aura lieu un jour. En attendant, on continue de créer et de jouer grâce à ce nouveau mode de diffusion en livestream qui nous permet de toucher d'autres publics, des gens qui ne vont jamais au théâtre en temps normal", ajoute M. Dumontet.

Créé en 2017, le festival "Paroles citoyennes" propose chaque année des récits ou des pièces qui font écho aux grandes questions sociétales du moment. Cette quatrième édition partira à travers plusieurs pièces à la rencontre de héros contemporains, de Simone Veil à Edward Snowden.

Programme complet et réservations : www.parolescitoyennes.com ou sur la page Facebook de l'événement (@ParolesCitoyennesOff).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.