«Tous les jours, je suis stupéfait de me voir vieillir»

Libération, publié le mercredi 23 mai 2018 à 19h56

Partagez-vous beaucoup de points communs avec Marcus, le héros d'Indignation ?

Le père de Marcus est boucher, un métier qui m'a toujours fasciné. C'est assez particulier pour un enfant d'être dans une boucherie et de voir l'étalage du sang, sur les comptoirs, les tabliers. Le père de mon meilleur ami quand j'étais jeune était boucher, et j'adorais aller le voir travailler. J'aimais la viande et le sang. Pour un gamin, cela évoque plein de choses interdites. Mais [...] je suis allé dans une université assez semblable au Winesburg College de Marcus. [...] Aller à l'université en Amérique dans les années 50, alors que se déroulait la guerre de Corée, c'était se retrouver dans un cadre très répressif. On ne le savait pas à l'époque, on le vivait.

Etiez-vous, comme Marcus,

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.