"Star Wars", "Akira", "Halo"... Comment Spielberg a-t-il pu réunir autant de références dans "Ready Player One" ?

"Star Wars", "Akira", "Halo"... Comment Spielberg a-t-il pu réunir autant de références dans "Ready Player One" ?©JORDAN STRAUSS / AP / SIPA
A lire aussi

franceinfo, publié le mercredi 28 mars 2018 à 11h45

Il aura fallu plusieurs mois de négociations, le bide de The Amazing Spider-Man 2 et des fuites d'e-mails pour que Sony Pictures accepte, en février 2014, de céder une partie des droits d'adaptation de l'homme-araignée à Marvel Studios, lui permettant ainsi de rejoindre l'univers de Tony Stark, Captain America et des autres Avengers. Preuve de la complexité de faire apparaître la propriété intellectuelle d'un studio chez un concurrent direct.

Steven Spielberg, lui, semble n'avoir connu aucune difficulté à réunir dans le même film, Ready Player One, qui sort en salle mercredi 28 mars, la DeLorean de Retour vers le futur, la Mach Five de Speed Racer, la moto d'Akira, le T-Rex de Jurassic Park, Batman, King Kong, R2D2, la poupée Chucky, Freddy Krueger, le Géant de fer, etc.…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.