Sanson et Bruel invités surprise du concert de Vianney

Sanson et Bruel invités surprise du concert de Vianney
© Photo / Le Parisien / Frédéric Dugit. Le concert de Vianney à L'AccorHotels Arena (Paris XIIe), le 8 juin 2018.
A lire aussi

leparisien.fr, publié le vendredi 08 juin 2018 à 23h26

Le chanteur Vianney se produisait à Bercy vendredi soir.

Il est 21h22, quand un éléphant se projette sur un écran géant qui prend toute la scène de Bercy. Dans une ambiance à la shadoks, Vianney débarque, seul à la guitare, pour une version de « Sans le dire », extrait de son dernier album vendu à quelque... 415 000 exemplaires.

Forcément, il se rappelle le chemin parcouru en si peu de temps. « Il a trois ans j'étais au café de la danse (une salle parisienne de 400 personnes, NDLR) c'était un moment comparable à ce moment-là, mais forcément c'était pas vraiment cette salle. Passez une bonne soirée ! », s'amuse le chanteur dans une entrée sur le fil de l'émotion. Jamais le nouveau nom de Bercy, l'Accor Hôtel Arena n'aura jamais aussi bien porté son nom. C'est bien comme un lion dans une arène romaine que Vianney se présente à ses fans. « Il ne faut pas que vous attendiez les musiciens, ils ne viendront pas », lance-t-il en ironisant sur le fait qu'il est seul sur scène.

Didactique, il explique que grâce à ses pédales au sol, il arrive à multiplier les effets sonores en les reproduisant en boucle. Vianney, déchaîné, en joue devant un public familial acquis, qui reprend en chœur ses si nombreux tubes, comme « Caroline » ce duo virtuel avec MC Solaar qui est projeté sur les écrans géants.

Puis, Vianney enchaîne, en vrai cette fois avec Véronique Sanson en guest star, pour un magnifique duo « drôle de vie », repris par un public aux anges. Un morceau qui sera sur un album de la grande dame de la chanson française, dans les bacs en septembre. « C'est le plus beau », glisse-t-elle.

Après Véronique Sanson, ultime surprise, avec Patrick Bruel qui monte sur scène : « C'est pour ce genre de rencontre que je fais ce métier », lance Vianney.

14 000 personnes

A seulement 27 ans et surtout en seulement trois ans et deux albums, l'artiste au prénom dont tout le monde se souvient, s'est imposé dans le métier. S'offrant même le luxe de composer (en brouillant les pistes des genres musicaux) « la même » un des plus gros tubes de l'année 2018 en duo avec... Maître Gims.

Celui qui compose actuellement plusieurs morceaux sur le prochain album de Kendji Girac, fait l'unanimité chez les artistes français qui tous louent son écriture et son univers empreint d'humour et de poésie. Et avec ce premier Bercy rempli à craquer, le jeune homme au look de premier de la classe a eu une énième confirmation de sa popularité. Pour sa première date parisienne, la plus grande salle de la capitale affiche complet, soit quelque 14 000 personnes. Samedi, il remet le couvert avec un show, qui sera retransmis en direct sur W 9 à partir de 21h10.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.