Retour à la normale pour l'édition 2021 de la Fête des Lumières à Lyon

Chargement en cours
La Fête des lumières sur la place Bellecour à Lyon durant sa 21e édition, le  5 décembre 2019
La Fête des lumières sur la place Bellecour à Lyon durant sa 21e édition, le 5 décembre 2019
1/2
© AFP, ROMAIN LAFABREGUE

publié le mercredi 08 décembre 2021 à 20h25

Après une édition 2020 annulée en raison de la crise sanitaire, la Fête des Lumières retrouvera cette année une configuration classique mais plus "inclusive et intergénérationnelle", a annoncé lundi le maire de Lyon Grégory Doucet.

Parmi les 31 œuvres présentées du 8 au 11 décembre à travers la ville, plus de 19 nouveaux artistes ont été retenus pour cette édition présentée par le maire écologiste comme le "premier gros événement culturel post-Covid" lors d'une présentation à la presse.

Au-delà des sites emblématiques accueillant traditionnellement les illuminations et scénographies tels que la cathédrale Saint-Jean, la colline de Fourvière ou la place Bellecour, de nouveaux lieux seront investis tels que le quai Romain Rolland qui longe la Saône du côté du Vieux Lyon, ou le parc Blandan dans le 7e arrondissement.

Autre nouveauté de cette édition se voulant à la fois "grandiose et intime", l'installation de trois œuvres au parc de la Tête d'Or, au lieu d'une habituellement. "L'objectif étant d'aller plus loin dans le parc et sur le fond du lac, un espace jamais utilisé auparavant", détaille Jérôme Donna, artiste éclairagiste chargé de l'éclairage urbain à la ville.

L'ambition sera aussi de faire de Lyon une ville "à hauteur d'enfant", avec des créations pensées pour les plus jeunes comme au parc Blandan, où une fête foraine ludique sera installée avec des horaires adaptés de 18h à 22h. 

L'organisation souhaite également un événement plus accessible aux "publics empêchés" comme les personnes âgées avec notamment des animations de réalité augmentée prévues dans quelque 200 Ehpad. Sera également installée une galerie lumineuse au sein de l'hôpital Saint-Joseph-Saint Luc.

Le budget présenté est de 3,5 millions d'euros en comptant les illuminations en elles-mêmes (2,2 millions d'euros), la masse salariale employée pour l'occasion (un million d'euros) et la campagne de communication (quelque 300.000 euros). Contexte économique oblige, la participation des partenaires est cette année réduite de moitié, à 800.000 euros.

Pour répondre aux contraintes sanitaires, M. Doucet a précisé que serait appliqué "le protocole qui devra être en vigueur" à ce moment-là, avec très certainement le port du masque obligatoire. 

L'événement sera ouvert dès le mercredi 8 décembre au soir, avec des illuminations et animations prévues de 19h à 23h les deux premiers jours, tandis que le vendredi et le samedi soir le parcours sera ouvert à partir de 20h et jusqu'à minuit.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.