Regarder tout le foot à la TV, une passion qui coûte cher

Regarder tout le foot à la TV, une passion qui coûte cher
Un cadreur lors d'un match opposant Lorient à Guingamp au stade du Moustoir à Lorient le 30 août 2014

AFP, publié le vendredi 10 août 2018 à 16h28

Les passionnés de football vont devoir casser leur tirelire s'ils veulent regarder un maximum de matches au cours de cette saison, qui reprend vendredi en Ligue 1 avec Marseille-Toulouse. 

Le tarif minimum pour s'abonner à toutes les compétitions varie entre 44 et 54 euros, selon les packs et les abonnements téléphoniques.

En ce début de saison 2018-2019, RMC Sport arrive sur le gazon avec l'exclusivité des droits de la Ligue des champions et l'Europa League, raflés à Canal+ et BeIN, ainsi que la Premier League et le foot portugais. L'abonnement revient à 19 euros par mois.

Alors que Canal+ était le diffuseur principal du football jusqu'en 2012, l'achat des droits de la Ligue 1 par BeIN a poussé les fans de foot à prendre un deuxième abonnement: ils sont aujourd'hui 4 millions à être abonnés à la chaîne qatarienne en France.

BeIN propose cette saison l'essentiel des matches de Ligue 1 et de la Ligue 2 et des ligues européennes pour 15 euros par mois.

Canal+ diffuse les trois affiches de chaque journée de L1, une affiche de L2, la Coupe de la Ligue et la D1 féminine pour 34,90 euros, un abonnement qui comprend  beIN depuis deux ans, ainsi qu'Eurosport. 

Les fans de sport sont devenus une cible de choix des fournisseurs d'accès internet et d'abonnements téléphoniques, qui multiplient les offres: RMC Sport, qui fait partie du groupe Altice comme SFR, est proposée 9 euros aux abonnés SFR, Orange propose un pack Canal-BeIN à 30 euros, et Bouygues vend BeIN à 5 euros sur une durée limitée.

Début août, Canal+ a lancé une offre spéciale pour toucher les jeunes avec un abonnement à 9,95 euros pour les moins de 26 ans.

A titre de comparaison, l'abonnement à Canal+, qui permettait de regarder tout le foot, coûtait 35 euros en 2012. 

- En attendant Mediapro -

La concurrence acharnée entre chaînes pour diffuser le sport le plus regardé du monde est à l'origine de cette inflation.

L'arrivée dans deux ans de Mediapro, qui a raflé les principaux droits de la L1 pour la période 2020-24 pour 800 millions d'euros, pourrait encore faire augmenter la note, si le groupe espagnol lance une chaîne à 25 euros pour la Ligue 1 comme il l'a annoncé en mai.

Les alternatives à l'abonnement explosent, elles aussi, outre la possibilité d'aller au bar ou chez des amis: certains partagent l'abonnement d'un proche, d'autres, de plus en plus nombreux, ont recours au streaming illégal (10% à 20% des audiences TV selon les émissions).

Il reste quelques miettes de foot pour les téléspectateurs qui ne voudraient pas payer. Canal+ comme le groupe Altice (SFR) ont pour obligation de diffuser certains matches (dont les finales européennes) sur les chaînes gratuites, et pourraient établir des partenariats avec d'autres chaînes pour les grandes rencontres.  

On peut aussi voir sur les antennes de France Télévisions des matches de la Coupe de la Ligue à partir des 1/16e de finale et de la Coupe de France à partir des 1/8e de finale (également diffusée en crypté sur Eurosport).

La Ligue de football professionnel diffuse par ailleurs des résumés des matchs et les plus beaux buts sur les réseaux sociaux.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU