Réforme de l'audiovisuel public: les cinéastes veulent participer au débat

Chargement en cours
 Le cinéaste Costa-Gavras, le 25 mai 2017 à Cannes

Le cinéaste Costa-Gavras, le 25 mai 2017 à Cannes

1/2
© AFP, LOIC VENANCE
A lire aussi

AFP, publié le dimanche 14 janvier 2018 à 09h04

Une vingtaine de cinéastes se disent "mobilisés" pour la réforme de l'audiovisuel public voulue par le gouvernement et souhaitent participer au débat en imaginant "un modèle français idéal", annoncent-ils dans une tribune publiée par le Journal du dimanche.

"L'audiovisuel public ne peut pas réussir moins bien que le cinéma français qui, grâce à son mode de financement et à une régulation attentive, s'est développé et renouvelé", écrivent les signataires, des membres du conseil d'administration de l'ARP (Société civile des auteurs, réalisateurs et producteurs) parmi lesquels Claude Lelouch, Costa-Gavras ou Michel Hazanavicius.

"À l'heure où le président de la République affirme sa volonté de réinventer l'audiovisuel public, osons être utopistes", poursuit la tribune, estimant que la France se doit de "posséder un service public audiovisuel d'exception, populaire et exigeant sans être élitiste".

Parmi leurs propositions : de la "prise de risque", une "signature forte", des "programmes accessibles à la demande sur tous les supports" ou encore "un écosystème équitable et durable".

Ils estiment aussi que "dans le contexte d'un marché globalisé fortement concurrentiel (...), le service audiovisuel public pour tous doit être financé par tous".

Le président a récemment indiqué qu'il souhaitait qu'un projet de loi sur l'audiovisuel public soit présenté avant la fin de l'année.

 
16 commentaires - Réforme de l'audiovisuel public: les cinéastes veulent participer au débat
  • Je pensé que l"audiovisuel public était "uniquement" pour voir moins de publicités sur les chaines publiques de "France télévision" ...
    et maintenant ...

    "programmes accessibles à la demande sur tous les supports" ou encore "un écosystème équitable et durable".
    "le service audiovisuel public pour tous, doit être financé par tous".

    Il veulent "encore" trouver des solutions pour nous racketter légalement, et multiplier les services, pour justifier l'augmentation du cout de la redevance !! ... Petits Malins !!

  • Demander également à Mr A.Delon

  • Trois chaîne public avec des programmes minable,des journalistes aux ordres de la majorité en place.Vous pouvez tout supprimer les chaînes et la redevance qui est maintenant dans les impôt locaux.A mais oui vous supprimez les impôts locaux et la redevance et vous remplacer par d'autres taxes . Pas d'évolution simplement une redistribution plus avantageuse pour vous

    avatar
    Barberouge  (privé) -

    3 chaines dites vous ? 2,3,5,7,13,14,19 ,27 il me semble que nous arrivons à 8 sans compter france 24 , TV5 monde et les chaines des DOMS TOMS .

  • Les téléspectateurs veulent participer au débat ;

    Ah non, les téléspectateurs ne sont là que pour payer !

  • On paie déjà une redevance Télé ! que veulent-ils que nous payons ? je ne vais jamais au cinéma ...(et ce depuis 40 ans, le son étant trop fort)...et il paraît que c'est encore et toujours le cas ....Alors ,je ne veux pas payer pour le "cinéma".......................

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]