Puy-de-Dôme : Mélanie Laurent met en scène des lycéens en grande difficulté

Puy-de-Dôme : Mélanie Laurent met en scène des lycéens en grande difficulté
La comédienne Mélanie Laurent a fait monter sur les planches quinze élèves en difficulté scolaire, scolarisés au lycée agricole Massabielle du Vernet-la-Varenne (Puy-de-Dôme)

leparisien.fr, publié le vendredi 08 juin 2018 à 12h32

Tout au long de l'année 2017-2018, elle a suivi les élèves du lycée agricole Massabielle du Vernet-la-Varenne, dans le Puy-de-Dôme.

« Classé sans solution » a été présenté ce jeudi 7 et ce vendredi 8 juin lors du lancement de la saison 2018-2019 à la Comédie de Clermont-Ferrand scène nationale. Pour ce projet scénique, l'actrice, réalisatrice et chanteuse Mélanie Laurent, artiste associée de la Comédie, a fait monter sur les planches quinze élèves du lycée agricole Massabielle du Vernet-la-Varenne (Puy-de-Dôme). « J'ai prévu un paquet de mouchoirs entier pour la générale » reconnaît Estelle Titeux, cheffe de l'établissement, qui ne tarit pas d'éloge pour ses élèves. Ils ont connu, pour la plupart, un parcours chaotique et ont été rejetés par le système scolaire classique qui les a « classés sans solution ».

Mélanie avec les élèves du lycée du Vernet-la-Varenne, dans le Puy-de-Dôme./JeanLouisFernandez

Un jardin en permaculture

Mélanie Laurent a également choisi de mener un projet pédagogique avec ces lycéens en grande difficulté scolaire sur lesquels elle a aussi réalisé un documentaire. « Avec Mélanie, depuis dix-huit mois, ils ont créé un jardin en permaculture, tourné pour le documentaire et travaillé sous sa direction pour deux représentations exceptionnelles », s'enthousiasme Estelle Titeux.

«On ne peut pas jouer avec leurs traumatismes»

L'établissement accueille des élèves de la 4e au Bac pro en spécialisation « Services aux personnes et aux territoires ». Le projet éducatif y privilégie l'individualisation du parcours. « Des enfants battus aux filles-mères, des problèmes de concentration pathologiques aux violences incontrôlées et insoupçonnées... On ne peut pas jouer avec les enfants, avec leurs traumatismes ou avec leurs rêves, explique Mélanie Laurent. En revanche, on peut jouer avec l'image et le son, avec le champ et le hors-champ et les emmener au-delà, et nous avec ! »

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.