Pour Canal+, "hors de question" de remettre le signal de TF1 sans accord

Pour Canal+, "hors de question" de remettre le signal de TF1 sans accord

Le siège de Canal +, à Boulogne-Billancourt, dans les Hauts-de-Seine, le 4 septembre 2017

AFP, publié le lundi 05 mars 2018 à 21h19

Pour Canal+, il est "hors de question" de rétablir la diffusion de TF1 à ses abonnés tant qu'un accord n'a pas été trouvé, a indiqué lundi sur Europe 1 son directeur général Maxime Saada, alors que les deux groupes sont en plein conflit commercial.

Après des mois de négociations infructueuses entre les deux groupes, Canal+ a décidé de couper le signal de TF1 et des autres chaînes du groupe (TMC, TFX, TF1 Séries Films, LCI) dans la nuit de jeudi à vendredi.

"C'est une décision grave et réfléchie" prise "face à un TF1 qui était totalement intransigeant, qui nous a expliqué que ce qui était gratuit allait devenir payant", a expliqué le dirigeant de Canal+, estimant que "si on se met à payer les chaines gratuites ça aura un impact direct pour le consommateur, d'une manière ou une autre".

Selon lui, les sommes demandées par TF1 sont "l'équivalent d'un Baron Noir ou d'un Bureau des légendes, des séries très appréciées des abonnés", de l'ordre de "20, 30, 40 millions d'euros" donc "autant d'investissements en moins pour Canal+ ou ça se traduirait par une hausse des abonnements".

Côté TF1, l'impact sur les audiences s'est ressenti dès le "JT" du vendredi, (22,4% de part d'audience) doublé par celui de France 2 (26,1%). Un phénomène qui s'est répété samedi mais pas dimanche soir. Et si la Une est restée leader des soirées ce week-end, ses performances étaient moins fortes que d'habitude : "The Voice" a notamment perdu 4,4 points de part d'audience (26%).

"TF1, c'est environ 20% d'audience sur nos décodeurs", a estimé Maxime Saada, qui a discuté avec le patron de TF1 Gilles Pélisson dès le lendemain de la coupure: "on ne veut pas que cette situation soit durable".

Toutefois, "il est hors de question qu'on remette le signal tant qu'on n'a pas un accord avec TF1", a-t-il ajouté, disant avoir "bon espoir de trouver un accord dans les jours prochains".

Regrettant "le sentiment pour TF1 d'une toute puissance", Maxime Saada a estimé que le groupe voulait "un peu le beurre et l'argent du beurre" car dans les pays où les chaînes sont rémunérées par les opérateurs, les revenus publicitaires sont partagés.

"Dire que l'abonné paiera plus cher est faux. Nous avons passé un accord avec SFR et Bouygues Télécom. Les abonnements n'ont pas augmenté", a rétorqué sur Europe 1 Régis Ravanas, directeur général adjoint du groupe TF1, assurant que son entreprise réclamait à Canal+ "quelques millions d'euros", soit l'équivalent de "quelques centimes par abonné".

"Ce que nous souhaitons c'est qu'il y ait un juste équilibre (...) et que les distributeurs participent au financement" des programmes, a-t-il plaidé.

"C'est une situation qui n'est bonne pour personne et certainement pas pour les téléspectateurs. On reçoit des messages de gens désespérés parce qu'ils ne peuvent plus voir le journal de Jean-Pierre Pernaut ou +The Voice+", a-t-il ajouté.

"Nous espérons que la situation reviendra à la normale dans les prochains jours", a-t-il dit, déplorant que les abonnés de Canal+ soient "pris en otage" par cette "situation ubuesque".

Dans un entretien au Figaro lundi, la ministre de la Culture Françoise Nyssen a quant à elle appelé les acteurs "au sens de la responsabilité" et indiqué que la question pouvait être abordée "à la faveur de la future loi audiovisuelle", tout en rappelant que "le renouvellement des contrats relève des relations commerciales dans lesquelles nous n'avons pas à intervenir".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
48 commentaires - Pour Canal+, "hors de question" de remettre le signal de TF1 sans accord
  • avatar
    strongwave  (privé) -

    Sans blague, ça va jusque là... pleurer pour voir l'ancêtre Jean Pierre? Bah ça alors!

  • Vue les audiences, ça commence à faire mal à TF1. Manque plus que FREE et ORANGE arrête la diffusion de TF1 et on verra qui sera le grand perdant. Sachant qu'après CANAL, ORANGE se dit prêt à le faire !!

  • pour ce qui est de TF1, la chaîne de l'inculture, du voyeurisme et surtout de la publicité, je porte le deuil sans problème.

  • Perso, vu la qualité des programmes de TF1 ce n'est pas très grave...
    Mais comme il suffit d'avoir la TNT... on bascule de canal...

  • Chez moi j'ai la réception TV par satellite, car on avait le choix soit l'antenne râteau, soit la parabole déjà installé de notre proprio, on a gardé la parabole pour avoir une image plus nette et pour une meilleure réception. Et les antennistes nous ont recommandé de prendre TNTSat de Canal Ready si on voulait capter les chaines de la TNT gratuitement par satellite. Ce que je trouve dégueulasse c'est justement de couper l'accès à ces chaînes sur l'ensemble des réseaux TNTSat en plus de CanalSat