«Pluto», planète farce

A lire aussi

Libération, publié le mercredi 16 mai 2018 à 21h06

Non sans habileté, le Chinois Ming Zhang compile à peu près tout ce qu'un festival attend d'un film asiatique depuis quinze ans en piquant dans les assiettes de tout le monde. Un réalisateur comme on en voit chez Hong Sang-soo (sauf que celui-ci, différence fondamentale, précise qu'il ne boit pas : il est effectivement sinistre), se rend dans les montagnes de l'Ouest de la Chine pour les repérages d'un film dont on ne connaît à peu près que le titre :

The Pluto Moment

 (a priori, ça fait plus référence à la planète naine qu'au cabot de Disney, et on se surprend vite à le regretter). Comme il se doit, cette confrontation des hommes de la ville avec les paysans est l'occasion de parsemer le film d'instants ethnographiques, dimension malheureusement parasitée par la présence

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.