Mort de Keith Flint, chanteur du groupe "The Prodigy"

Mort de Keith Flint, chanteur du groupe "The Prodigy"
Keith Flint, le 9 août 2015, à Incheon (Corée du sud)
A lire aussi

, publié le lundi 04 mars 2019 à 13h00

Le chanteur du groupe britannique a été retrouvé sans vie à son domicile. Sa mort n'est pas considérée comme "suspecte".

"The Prodigy" a perdu sa voix.

Keith Flint, chanteur et leader du légendaire groupe de musique électronique s'est éteint à l'âge de 49 ans. Selon la BBC, son corps inanimé a été retrouvé lundi 4 mars dans sa maison de Dunmow, dans le comté de l'Essex. La police a indiqué qu'ils ont été appelés en raison d'inquiétudes concernant l'état de santé de Keith Flint, dont la mort a été prononcé en début de matinée.

"Le décès n'est pas traité comme suspect", ont précisé les services de police britanniques.

La mort de Keith Flint survient alors que "The Prodigy" a entamé une tournée internationale pour promouvoir son septième album, "No Tourists", avec des étapes en Colombie et en Autriche début avril, plusieurs dates aux Etats-Unis au mois de mai et en France au cours de l'été. Personnage charismatique au look démoniaque, avec cheveux hérissés, ses piercing et tatouages qui faisaient peur aux enfants, Keith Flint avait frappé les esprits avec son interprétation du titre Firestarter, en 1996. 
Pionniers du "big beat" et icône musicale des années 90, "The Prodigy" avait connu un succès mondial avec leur musique électronique survoltée, aux influences rock et punk. Le groupe avait accédé à la renommée mondiale avec l'album "The Fat Of The Land", en 1997, qui contient notamment le hit controversé Smack My Bitch Up.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.