Mode: Clare Waight Keller quitte Givenchy

Chargement en cours
La créatrice de mode britannique Clare Waight Keller, le 21 janvier 2020 lors de la Fashion Week de Paris
La créatrice de mode britannique Clare Waight Keller, le 21 janvier 2020 lors de la Fashion Week de Paris
1/2
© AFP, Anne-Christine POUJOULAT

, publié le samedi 11 avril 2020 à 09h04

La créatrice de mode britannique Clare Waight Keller, connue pour avoir signé la robe de mariée de Meghan Markle et pour avoir été la première femme directrice artistique de Givenchy, quitte la maison de couture française, a-t-on appris vendredi dans un communiqué.

"Comme première femme à avoir été directrice artistique de cette légendaire maison, je suis honorée d'avoir eu l'opportunité de poursuivre son héritage et de lui avoir apporté une nouvelle vie", affirme la créatrice de 49 ans, dans le communiqué de Givenchy, sans en dire plus sur son avenir professionnel. 

De son côté, Givenchy annoncera plus tard les décisions quant à sa nouvelle équipe de création.

Après avoir relancé la marque Pringle of Scotland, Clare Waight Keller est passée chez Chloé, avant de devenir en 2017 directrice artistique de la maison Givenchy, fondée en 1952 par Hubert de Givenchy. Elle a aussi travaillé chez Gucci, Ralph Lauren et Calvin Klein.

"Je souhaite le meilleur à Clare dans ses futurs projets", a affirmé Sidney Toledano, PDG de LVMH Fashion Group (pôle dédié à la mode du géant du luxe LVMH, propriétaire de la maison de couture), après avoir salué sa contribution au "dernier chapitre en date de Givenchy".

"Sous sa direction artistique, et en collaboration avec les équipes et les ateliers, la Maison a renoué avec les valeurs fondatrices d'Hubert de Givenchy et son sens inné de l'élégance", a-t-il souligné.

La robe aux lignes épurées, à encolure bateau et manches trois quarts, dessinée pour l'ex-actrice américaine Meghan Markle, a contribué à la renommée de Clare Waight Keller, consacrée meilleure styliste britannique (collection femmes) en 2018. Un prix qu'elle avait reçue des mains de l'ancienne duchesse de Sussex, alors enceinte. 

Sa dernière collection (prêt-à-porter féminin), présentée début mars à Paris, célébrait "une beauté imparfaite", avec des coupes brutes et des collages de tissus faussement négligés.

La créatrice avait succédé chez Givenchy à l'Italien Riccardo Tisci, qui avait occupé la direction artistique pendant douze ans. Après le départ en 1995 du couturier Hubert de Givenchy (décédé en mars 2018) dont la muse était Audrey Hepburn, trois créateurs britanniques se sont succédé à ce poste : John Galliano, Alexander McQueen puis Julien Macdonald, avant la nomination en 2005 de Riccardo Tisci. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.