Michou, roi des nuits blanches de Montmartre

Michou, roi des nuits blanches de Montmartre©France 3

franceinfo, publié le samedi 20 janvier 2018 à 00h27

Depuis longtemps, le village de Montmartre s'enorgueillit d'un riverain peu conventionnel. Une figure familière, immédiatement reconnaissable à son costume bleu et ses lunettes. Michel Cott, dit Michou, débarque seul et sans le sou, d'Amiens à Paris en 1949, avec l'envie de vivre ses rêves. Il découvre Montmartre et son folklore, où il exerce tous les petits boulots. En soixante ans, il en deviendra une icône, mais aussi un bienfaiteur discret. "Tous les mois, il reçoit les anciens, il fait un repas des anciens, qu'il offre. C'est un homme au grand coeur", confie le 11ème président de la République de Montmartre.

Des numéros de travestis

Dans les années 1950, Michou prend la gérance d'un restaurant cabaret auquel il donne son nom. Un premier numéro de travesti improvisé un…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Michou, roi des nuits blanches de Montmartre
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]