Mexique: un deuxième suspect identifié dans le meurtre du journaliste Javier Valdez

Chargement en cours
Un portrait du journaliste mexicain Javiez Valdez, assassiné, lors d'une manifestation le 16 mai 2017 à Guadalajara
Un portrait du journaliste mexicain Javiez Valdez, assassiné, lors d'une manifestation le 16 mai 2017 à Guadalajara
1/2
© AFP, Hector Guerrero
A lire aussi

AFP, publié le vendredi 08 juin 2018 à 08h02

Les autorités mexicaines ont émis un ordre d'arrestation visant un deuxième suspect dans l'enquête sur le meurtre du journaliste Javier Valdez, pigiste de l'AFP et spécialiste du trafic de drogue, assassiné en mai 2017 à Culiacan (nord-ouest).

Juan Francisco Picos Barrueto, alias "El Quillo", actuellement incarcéré en Basse-Californie (nord-ouest) pour détention d'armes prohibées, fait l'objet d'un ordre d'appréhension "pour sa probable participation au meurtre du journaliste" selon un communiqué du parquet publié mercredi.

Une source proche du gouvernement a indiqué à l'AFP que Juan Francisco Picos Barrueto, alias "El Quillo", était actuellement détenu en Basse-Californie pour détention d'armes militaires. 

Avec cette action judiciaire, deux des trois présumés assassins du journaliste sont désormais sous le coup d'une procédure, le troisième ayant été retrouvé mort en septembre 2017. 

Selon les autorités, un témoin protégé a dénoncé en juin l'an dernier les présumés responsables de ce meurtre.

Heriberto Picos Barraza, alias "El Koala", Luis Idelfonso Sánchez Romero, surnommé "El Diablo", et Juan Francisco Picos Barrueto, alias "El Quillo", ont été identifiés grâce au témoignage de ce témoin, le cousin de l'un d'eux.

Picos Barraza a été arrêté en avril tandis que le cadavre de "El Diablo" a été retrouvé calciné en septembre dernier dans une voiture abandonnée dans l'Etat de Sonora (nord).

Selon la version du témoin, les trois suspects lui auraient confié lors d'une fête avoir exécuté le journaliste car ses publications avaient contrarié des narcotrafiquants sur un territoire contrôlé par Damaso Lopez Nuñez dans l'Etat de Sinaloa.

En échange de leur crime, les assassins de Valdez auraient reçu une arme à l'effigie de Damaso Lopez.

Peu avant sa mort, Valdez avait écrit plusieurs articles sur la guerre de succession en cours au sein du cartel de Sinaloa après l'arrestation de leur chef Joaquin "El Chapo" Guzman, actuellement incarcéré à New-York.

Cette lutte opposait Damaso Lopez Nuñez, un des principaux lieutenants de "El Chapo", aux fils du baron de la drogue, Ivan Archivaldo et Alfredo Guzman Salazar. 

Damaso Lopez a été arrêté le 2 mai 2017 par les autorités mexicaines, peu avant la mort du journaliste, dans un quartier résidentiel de Mexico.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU