Mélenchon "a franchi un nouveau cap dans sa guérilla contre les journalistes", selon RSF

Mélenchon "a franchi un nouveau cap dans sa guérilla contre les journalistes", selon RSF
Jean-Luc Mélenchon, le leader de la France insoumise, lors d'une conférence de presse le 19 octobre 2018 à Paris

AFP, publié le mardi 23 octobre 2018 à 18h14

Jean-Luc Mélenchon "a franchi un nouveau cap dans sa guérilla contre les journalistes", a déclaré mardi Reporters sans frontières dans un communiqué. 

"L'évolution des propos de Jean-Luc Mélenchon à l'égard, ou plutôt à l'encontre, des médias, traduit une croissance constante de son hostilité et de sa vindicte", a reproché RSF au leader de La France Insoumise, condamnant "des propos irresponsables et dangereux".

Jean-Luc Mélenchon n'avait pas mâché ses mots ce weekend, traitant les journalistes de franceinfo d'"abrutis", de "menteurs et tricheurs", et appelant à les "pourrir".

Cette réaction faisait suite à la diffusion vendredi matin d'une enquête sur des soupçons de surfacturations lors de sa campagne présidentielle de 2017 par la société Mediascop détenue par Sophia Chikirou, directrice de la communication de M. Mélenchon.

"Qu'allez-vous dire la prochaine fois, vu votre propension à toujours pousser plus loin le bouchon de votre haine contre les journalistes? (...) Si des esprits fragiles perpètrent des actes violents en s'inspirant de vos propos, vous en porterez la responsabilité", lui lance le secrétaire général de RSF, Christophe Deloire.

Une vingtaine de sociétés de journalistes (SDJ), dont celle de l'Agence France-Presse, ont apporté lundi leur "soutien sans réserve" aux journalistes de Radio France, Mediapart et France 3, pris pour cible par le député des Bouches-du-Rhône.

Dans une vidéo postée lundi soir sur Facebook, Jean-Luc Mélenchon a assuré que sa "colère" était "normale" et que le "système a décidé d'abattre un opposant". LFI n'a "jamais surfacturé", a-t-il répété, parlant de "journalistes qui ne comparent rien, qui ne font pas d'enquête".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.