Les obsèques de Robert Hossein célébrées dans l'intimité familiale à Vittel

Les obsèques de Robert Hossein célébrées dans l'intimité familiale à Vittel
La veuve de Robert Hossein Candice Patou et leur fils Julien quittent l'église derrière le cercueil aux funérailles de l'acteur le 6 janvier 2021 à Vittel

, publié le mercredi 06 janvier 2021 à 17h47

Les obsèques du comédien Robert Hossein, décédé le 31 décembre à 93 ans, ont été célébrées dans l'intimité familiale à Vittel (Vosges) mercredi, où il a laissé un souvenir "très sympathique" aux habitants.

La cérémonie, fermée à la presse, s'est déroulée à l'église Saint-Rémy, en présence de son épouse, la comédienne Candice Patou, et d'une soixantaine de personnes, dont certaines issues du milieu de la culture, comme l'écrivain Henry-Jean Servat. L'inhumation s'est déroulée dans le cimetière de la ville, à quelques centaines de mètres.

Une autre cérémonie commémorative aura lieu "courant janvier" à Paris "pour le public et les amis", avait annoncé Candice Patou.

A Vittel, où Robert Hossein et sa femme vivaient depuis quelques années, les habitants interrogés par l'AFP ont exprimé leur affection pour celui qui était également metteur en scène.

"C'était un type vraiment très très sympathique", a témoigné Richard Beau, 70 ans, qui l'avait croisé à plusieurs reprises. "Lorsqu'on le rencontrait, on lui disait bonjour, il répondait +salut+, c'était vraiment une connaissance de la ville. C'était le gars sympa".

"Il nous racontait toujours des anecdotes sur les films", s'est remémoré Josette Gornet, 67 ans, qui a eu l'occasion d'assister à des projections privées d'anciens films de Robert Hossein, en sa présence, au cinéma local, L'Alhambra. "C'était de très anciens films mais qui restaient très beaux, avec des thèmes très actuels finalement".

"Monsieur Hossein était extrêmement curieux, il posait beaucoup de questions. Savoir pourquoi on avait monté ce restaurant, pourquoi Vittel", a expliqué Vincent Heuraux, qui avait encore accueilli l'acteur dans son établissement en septembre. "Et ce qui m'a marqué aussi, c'est qu'il était plein de projets. Il en parlait beaucoup, il avait vraiment envie de monter quelque chose pour (la cathédrale) Notre-Dame (de Paris)".

La ville de Vittel a mis en place un espace de recueillement dans le square qui porte le nom du comédien. Un registre de condoléances est également ouvert à la mairie jusqu'à vendredi.

Inoubliable comte de Peyrac dans la saga cinématographique des "Angélique" et célèbre pour ses méga-productions sur scène, Robert Hossein a tourné des dizaines de films de 1948 à 2019, donnant notamment la réplique à Brigitte Bardot dans "Le repos du guerrier" (1962) et devenant l'acteur fétiche de Roger Vadim ("Le Vice et la Vertu" en 1963, "Barbarella" en 1968).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.