Les Maîtres Anciens s'envolent aux enchères chez Artcurial

Les Maîtres Anciens s'envolent aux enchères chez Artcurial
Des ventes dédiées aux Maîtres Anciens et du XIXe siècle ont cumulé 6,3 millions d'euros (frais inclus) mercredi à la maison de ventes Artcurial, bien au delà des estimations

, publié le mercredi 17 juin 2020 à 16h38

Des ventes dédiées aux Maîtres Anciens et du XIXe siècle ont cumulé 6,3 millions d'euros (frais inclus) mercredi à la maison de ventes Artcurial, bien au delà des estimations, avec un Pieter Brueghel le jeune et un dessin de Polidoro da Caravaggio qui ont dépassé chacun les 600.000 euros.

Cette nouvelle session d'enchères dans la maison du Rond-Point des Champs Elysées montre une nouvelle fois que les collectionneurs sont au rendez-vous en France, malgré la crise du coronavirus. Dix lots ont dépassé le seuil des 100.000 euros.

"Une salle pleine et enthousiaste rassemblée après les épreuves difficiles affrontées ces derniers mois est un éloge au bonheur de collectionner", a commenté Matthieu Fournier, le commissaire-priseur et directeur associé d'Artcurial.

La collection du baron F. Empain, "Eloge de la folie", a triomphé avec le tableau "Le roi boit!" de Pieter Brueghel le jeune, qui est monté à 629.000 euros. 

Une rare feuille de l'élève de Raphaël, Polidoro da Caravaggio, "Joseph jeté dans le puits par ses frères," a été adjugée à 604.200 euros, le triple de son estimation.

La peinture italienne a été aussi à l'honneur avec le chef-d'œuvre baroque de Bernardo Strozzi, "David tenant la tête de Goliath", acquise par un collectionneur européen à 505.000 euros.

Enfin, une huile sur cuivre d'un autre Brueghel, "Rue d'un village animée de figures avec un voyageur au repos" de Jan Brueghel l'Ancien, s'est envolé à 579.400 euros (près du triple de son estimation), tandis qu'une "Madeleine", attribuée à Pieter Pourbus, était adjugée à 517.400 euros (plus de 5 fois son estimation).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.