Les hôtels de Vilnius déroulent un tapis rouge à un festival de cinéma

Les hôtels de Vilnius déroulent un tapis rouge à un festival de cinéma
L'actrice et productrice lituanienne Gabija Siurbyte et le metteur en scène Ernestas Jankauskas regardent un des films du festival de cinéma de Vilnius depuis leur chambre d'hôtel, le 18 mars 2021

, publié le vendredi 19 mars 2021 à 12h03

Les cinémas lituaniens étant toujours fermés à cause de la pandémie, les cinéphiles locaux peuvent profiter d'un festival de cinéma chéri d'une manière originale - dans le confort d'une chambre d'hôtel.

Les organisateurs du Festival international du film de Vilnius, qui a débuté cette semaine, invitent les habitants de la capitale à s'enregistrer dans l'un des hôtels de la capitale pour regarder les films diffusés dans leurs chambres.

"La pandémie a eu des conséquences néfastes sur la santé mentale et les gens ont besoin de se divertir. Cela apporte également un soutien à l'industrie hôtelière durement touchée", a déclaré à l'AFP le directeur du festival Algirdas Ramaska.

"Quelque 200 chambres ont été réservées dans des hôtels pour une soirée d'ouverture et elles sont presque épuisées le week-end", a-t-il déclaré, avant de saluer les invités arrivant en robes de soirée et costumes cravate.

Les chambres d'hôtel sont décorées avec le logo du festival, et une carte postale écrite à la main par les organisateurs attend les cinéphiles. Le prix de cette expérience unique, qui se déroule jusqu'en avril, varie de 80 à 300 euros par nuit.

Kristina Sermuksnyte-Alesiuniene, une femme d'affaires de Vilnius visitera trois différents hôtels dans les semaines à venir.

"Je n'ai raté aucun festival du film de Vilnius au cours de la dernière décennie et je ne peux pas manquer celui-ci. Et cette année, il offre une expérience unique dans une vie", a-t-elle déclaré à l'AFP dans sa chambre, alors qu'elle s'installait pour regarder la cérémonie d'ouverture en ligne.

L'actrice lituanienne Gabija Siurbyte, une autre fan du festival, a déclaré que l'expérience serait utile pour reprendre l'habitude de quitter la maison pour regarder des films après la fin de la pandémie.

"C'était si bon d'ouvrir une armoire pour une robe de soirée et de remettre des talons", a-t-elle déclaré à l'hôtel PACAI, un ancien palais du XVIIe siècle situé au coeur du centre historique baroque de Vilnius.

L'édition de l'année dernière du festival a dû passer à un format uniquement en ligne et les organisateurs avaient bon espoir que la 26e édition en 2021 pourrait être différente. 

Mais les cinémas en Lituanie sont fermés depuis novembre.

Le programme du festival rassemble à la fois des films récemment récompensés et de nouvelles productions lituaniennes. 

Pour Dagne Vildziunaite, qui a produit "Les gens que nous connaissons sont confus", un drame sur la vie à Vilnius, projeté en première lors du festival, l'événement est un signe de solidarité indispensable. 

"Le sentiment est plutôt étrange car nous aimerions avoir un festival normal. Mais nous avons décidé d'aller de l'avant avec la première en signe de solidarité envers le festival et envers les acteurs", a-t-elle déclaré à l'AFP.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.