Les Emirats lancent le compte à rebours de l'Expo 2020 Dubaï

Les Emirats lancent le compte à rebours de l'Expo 2020 Dubaï
La tour Burj Khalifa à Dubaï, illuminée pour le lancement du compte à rebours de l'Exposition universelle 2020, le 20 octobre 2019

AFP, publié le dimanche 20 octobre 2019 à 19h27

Les feux d'artifice ont illuminé dimanche soir le ciel de Dubaï, signalant le lancement du compte à rebours de l'Exposition universelle 2020 qui se tiendra dans un an à Dubaï et dont les Emirats arabes unis espèrent de fortes retombées économiques.

Le compte à rebours a été lancé depuis Burj Khalifa, la tour la plus haute du monde qui culmine à 828 mètres, qui s'est illuminée à 20h20. "Plus qu'un an" avant "le plus grand spectacle du monde", pouvait-on lire sur la tour, en anglais et en arabe.

La soirée sera couronnée à Dubaï par un concert de la chanteuse américaine Mariah Carey. Les sept membres de la fédération des Émirats ont organisé une célébration.

La ministre d'Etat à la Coopération internationale, Rim al-Hachémi, a souligné que "ces célébrations nationales marqueraient la dernière étape d'un parcours historique (...) pour l'ensemble des Emirats".

"Nous allons nous employer durant les douze prochains mois à mettre les dernières touches à ce qui sera une Expo exceptionnelle", a souligné Mme Hachémi aussi directrice générale de l'évènement.

Dubaï, connue pour ses centres commerciaux géants et ses hôtels luxueux, a investi des dizaines de milliards de dollars dans des projets liés à l'Expo 2020, dont une nouvelle ligne de métro.

L'Expo a pour thème "connecter les esprits et créer l'avenir" et comme sous-thèmes la durabilité, la mobilité et l'opportunité.

Les organisateurs insistent sur le fait que l'Expo --qui aura lieu du 20 octobre 2019 au 10 avril 2021 et accueillera 192 pays-- est plus qu'une foire commerciale : 60 animations ou évènements seront proposés chaque jour.

- Stimuler l'économie -

Raed Safadi, conseiller en chef au département économique de Dubaï, a affirmé que l'Expo apporterait 34,6 milliards de dollars à l'économie locale entre 2013, année de l'annonce du choix de la cité-Etat pour l'évènement, et 2030.

"Il s'agira d'une valeur ajoutée brute, directe, indirecte et induite", a déclaré M. Safadi à l'AFP, précisant qu'elle serait principalement générée par les dépenses des visiteurs. L'émirat espère en attirer 15 millions.

Les précédentes Expositions à Milan en 2015 et à Shanghai en 2010 ont attiré respectivement 21,5 millions et 73 millions de visiteurs.

Plus globalement en 2020, Dubaï espère 20 millions de visiteurs, soit environ 20% de plus que les estimations pour 2019. Leur nombre a stagné ces dernières années aux alentours de 16 millions. 

Début octobre, le centre de recherches Capital Economics a estimé que l'Expo donnerait une impulsion temporaire à l'économie. "Avec la fin des préparatifs, l'activité dans le secteur de la construction risque de faiblir", selon le centre, et l'impulsion donnée par l'Expo en 2020 sera suivie par un ralentissement en 2021.

L'agence Standard and Poor's a indiqué en septembre s'attendre à une croissance de 2,4% en 2019 contre 1,9 % en 2018, principalement en raison de l'achèvement des projets liés à l'Expo. La croissance baissera à 2,0% en 2022, a ajouté l'agence.

Le site de 4,4 km2 de l'Expo 2020 sera ensuite réaménagé en une ville à part entière, sous le nom de District 2020 et 80% des bâtiments de l'Expo seront recyclé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.