Le son du jour #271 : pirate comme Oliver Coates

Le son du jour #271 : pirate comme Oliver Coates
Le son du jour #271 : pirate comme Oliver Coates
A lire aussi

Libération, publié le mercredi 06 juin 2018 à 17h28

À un moment indéterminé de ce que la société considère comme le passage à l'âge adulte, le violoncelliste britannique Oliver Coates a pris la décision de vouer sa carrière à combiner deux passions musicales que la grande majorité de ses collègues ont pour tradition de juger incompatibles : la musique classique au sens très large d'un côté, pour un répertoire qui va de Dvořák aux musiques de film de son amie et collaboratrice Mica Levi, et la dance expérimentale de l'autre, dans la droite lignée de ses bons souvenirs de jeunesse londonienne, quand il rêvait de raver le vendredi soir en écoutant les radios pirates du coin.

Pour sa connaissance du corpus minimaliste autant que sa capacité à intégrer dans son jeu séquenceurs, synthés et effets, il est ainsi devenu

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.