Le son du jour #239 : paradisiaque comme Hiroshi Sato

Le son du jour #239 : paradisiaque comme Hiroshi Sato

Le son du jour #239 : paradisiaque comme Hiroshi Sato

A lire aussi

Libération, publié le jeudi 01 février 2018 à 15h20

Au Japon alors largement préservé de l'oreille du reste du monde, on appelait ça la «city pop» : un avatar de musique à la fois érudit et léger, profitant d'un savoir-faire parmi les plus raffinés du monde de l'époque (les années 1970) et dont le mélange de sophistication et de futilité concordait parfaitement avec la vie trépidante et confortable dans les mégalopoles japonaises au cœur des années de faste économique de l'Archipel. Les plus grands talents de la pop nipponne de l'époque ont tous participé à son émergence, que ce soit la chanteuse Yumi Arai, la superstar locale Tatsuro Yamashita ou l'homme à tout faire Haruomi Hosono, quelques années avant qu'il ne se pique pour de bon de musique électronique et forme le trio synthétique Yellow Magic Orchestra.…

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Le son du jour #239 : paradisiaque comme Hiroshi Sato
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]