Le Parisien-Aujourd'hui en France rafraîchit son édition dominicale

Le Parisien-Aujourd'hui en France rafraîchit son édition dominicale

Un kiosque à journaux, le 14 mars 2017 à Paris

AFP, publié le mercredi 04 avril 2018 à 18h17

Le Parisien-Aujourd'hui en France, premier quotidien national de l'Hexagone, va recentrer son édition dominicale sur l'actualité et des contenus plus longs, ajoutant également une page "Opinions" inédite, a annoncé sa direction mercredi.

"La structure du journal a été repensée pour donner priorité à l'information et être une référence sur l'actualité", a indiqué sa direction dans un communiqué, avec un total de 20 pages consacrées à l'actualité.

Se rapprochant du Journal du Dimanche (groupe Lagardère), cette nouvelle formule dominicale propose aussi plus de formats narratifs, plus longs, "répondant à une demande de lecture, de connaissance et d'approfondissement propre au dimanche": des interviews, des portraits, des grandes enquêtes/reportages se déployant sur deux pages.

Le journal propriété du groupe LVMH ouvre également, pour la première fois, une double page "Opinions", où pourra s'exprimer "un large auditoire capable de donner des idées pour débattre", alors que celle du JDD donne souvent le ton de l'actualité du lundi.

Cette nouvelle offre fait partie d'un plan de refonte global de 10 millions d'euros initié en 2016 et doit relancer les ventes de l'édition dominicale. Si les éditions franciliennes ont ralenti leur chute en 2017 (-2,42% par rapport à 2016 avec 144.355 exemplaires en moyenne), les ventes d'Aujourd'hui en France continuent de baisser (-9,52% à 101.578 exemplaires).

Le couple Le Parisien-Aujourd'hui en France reste le journal national le plus diffusé de la "presse du 7e jour" devant le Journal du dimanche et ses 175.981 exemplaires, mais derrière deux journaux régionaux: Ouest France et le Dauphiné Libéré.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.