Le mystère des ossements de la rue de la Reine-Blanche est résolu

Le mystère des ossements de la rue de la Reine-Blanche est résolu©LEPOINT

LEPOINT, publié le dimanche 06 mai 2018 à 15h45

Pas de crime en vue ! D'après les archéologues parisiens, les fragments d'os appartiendraient à des individus enterrés entre le IVe et le XIIe siècle.

L'archéologue Didier Busson est quasi formel : « Les ossements trouvés rue de la Reine-Blanche, à Paris, lors de travaux sur le réseau du chauffage urbain, appartiennent probablement à un ou plusieurs individus inhumés entre les IVes et XIIes siècles. Nous avons déjà fait de nombreuses découvertes de ce type dans le quartier. » Les légistes de l'Institut médico-légal peuvent donc dormir sur leurs deux oreilles. Leur expertise ne débouchera pas sur un crime épouvantable. Ou alors il serait prescrit depuis plusieurs siècles !

Le quartier Saint-Marcel, où les ossements ont été découverts, s'est peu à peu densifié

Lire la suite sur LEPOINT

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.