Le Floch, héros d'agapes et d'épée

A lire aussi

Libération, publié le vendredi 17 novembre 2017 à 18h16

Depuis maintenant dix-sept ans, Nicolas Le Floch, commissaire de police au Châtelet chargé des affaires extraordinaires du Roy, et ci-devant marquis de Ranreuil, promène son élégante nonchalance dans le Paris de l'ancien régime à la veille de la Révolution. Débarqué à 22 ans de sa Bretagne natale, le personnage a désormais dépassé la cinquantaine. Le Prince de Cochinchine est sa quatorzième enquête, «une intrigue haletante mélangeant affaire d'Etat et cas criminel» (dixit la quatrième de couverture), qu'il bouclera une fois de plus avec brio pour

la plus grande gloire de son auteur Jean-François Parot, et de son éditeur, Lattès, qui a vendu les précédents opus à plus de 65 000 exemplaires. Les raisons du succès ? Une recette «goûtue» mélangeant trois…

Lire la suite sur Libération

 
0 commentaire - Le Floch, héros d'agapes et d'épée
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]