Le "Boléro" de Ravel en plein tourbillon judiciaire

Le "Boléro" de Ravel en plein tourbillon judiciaire©Wochit

, publié le mardi 20 novembre 2018 à 13h40

C'est une œuvre qui a rapporté une somme colossale à ses ayants droit pendant des décennies. En France, ce n'est plus le cas depuis 2016, année où le "Boléro" de Ravel est rentré dans le domaine public.

On estime que l'œuvre est jouée tous les quarts d'heure dans le monde. Et cela, les ayants droit en ont bien conscience. Ainsi, la Sacem aurait été assignée par le tribunal de grande instance de Nanterre en juin dernier, comme le rapporte Le Figaro.

Si certains ne le connaissaient pas encore, ils ont pu l'entendre lors des commémorations des 100 ans de l'armistice de 1918. Devant des dizaines de chefs d'État réunis sous l'arc de triomphe, le "Boléro" de Ravel a été interprété par l'orchestre des jeunes de l'Union européenne. Un moment suivi par des millions de téléspectateurs. Aucun droit d'auteur ce jour-là, mais cela pourrait ne plus durer.



Ce sont deux clans qui espèrent que le "Boléro" de Ravel revienne dans le domaine privé : d'un côté les héritiers du décorateur du ballet, Alexandre Benois ; de l'autre les actuels ayants droit. Ensemble, ils vont tenter de faire qu'Alexandre Benois soit déclaré co-auteur du "Boléro", ce qui repousserait l'entrée dans le domaine public à 2039. Un bonus de 20 millions d'euros pourrait s'y ajouter.

Dans le domaine artistique, faire revenir une œuvre dans le domaine privé est une chose rarissime. Une première audience est attendue en 2019.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.