Le baryton Bernard Imbert meurt en pleine représentation

Le baryton Bernard Imbert meurt en pleine représentation

, publié le mardi 05 juillet 2016 à 22h33

Triste nouvelle. Le baryton, Bernard Imbert, est décédé en pleine représentation samedi 2 juillet, au théâtre Robinson, de Mandelieu-la-Napoule (Alpes-Maritimes).

Le chanteur d'opéra, qui participait à un spectacle en hommage à Jacques Offenbach, avec l'orchestre régional de Cannes, s'est écroulé sur scène. Les circonstances de sa mort restent encore inconnues, mais une enquête a été ouverte par la gendarmerie de Mandelieu. Né à Marseille, Bernard Imbert, 53 ans, était père de deux enfants. Lauréat du concours international de mélodie française de Toulouse, ainsi que du concours international de chant de Verviers (Belgique), il avait débuté sa carrière dans la comédie musicale à succès "Les Misérables", joué plus de 250 fois au théâtre Mogador à Paris.



Soliste de l'Opéra de Nice pendant une dizaine d'années, Bernard Imbert s'était récemment illustré dans "La Bohème" de Verdi, au théâtre Anthéa d'Antibes. Le baryton avait été choisi pour jouer le rôle de Sacristain dans la pièce "Tosca" de Puccini dès janvier 2017, à Nice. Un rôle bien connu de Bernard Imbert, puisqu'il l'avait déjà interprété à deux reprises en 1999.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.