La presse française fustige Trump, le "grand perturbateur"

La presse française fustige Trump, le "grand perturbateur"

Donald Trump lors d'un discours aux côtés du rabbin Meir Soloveichik (à la Maison Blanche, le 7 décembre 2017

A lire aussi

AFP, publié le vendredi 08 décembre 2017 à 04h42

"Viol de la diplomatie" et décision potentiellement explosive, la reconnaissance par Donald Trump de Jérusalem comme capitale d'Israël alarme la presse française qui fustige vendredi une "nouvelle escalade" du président américain. 

"L'annonce de M. Trump sur Jérusalem est, tout simplement, un viol de la diplomatie comme mode de règlement des conflits", écrit Le Monde dans son éditorial.

"Donald Trump a ruiné des décennies d'efforts diplomatiques pour tenter de ramener la paix au Proche-Orient", commente Alexandra Schwartzbrod dans Libération.

Le Figaro qualifie pour sa part le président américain de "grand perturbateur" qui "casse les codes internationaux, mais sans rien construire derrière", écrit Arnaud de La Grange.

L'Humanité, sous la plume de Maurice Ulrich, dénonce "cette nouvelle escalade dans le cirque mortifère de la Trumperie".

Le Monde appelle "à contourner une administration fédérale américaine engagée dans une dangereuse déstabilisation de la communauté internationale".

Alors que le Conseil de sécurité de l'Onu doit se réunir vendredi en urgence, le spécialiste des relations internationales Bertrand Badie explique dans Le Parisien qu'"une résolution serait immédiatement bloquée par le veto américain". Il juge l'impasse "totale".

Dans la presse régionale, Alain Dusart juge dans L'Est républicain que "non seulement Donald Trump, par sa vacuité et son impulsivité, effraie la planète, mais désormais il a du sang sur les mains. Car n'ayons pas le moindre doute, le sang va couler au Moyen-Orient, et sans doute ailleurs".

Des Palestiniens en colère ont affronté jeudi les soldats israéliens et brûlé le portrait de Donald Trump. De nouveaux accès de violences sont redoutés vendredi, jour de prière hebdomadaire des musulmans.

 
17 commentaires - La presse française fustige Trump, le "grand perturbateur"
  • Trump n'a fait que constater une réalité sur le terrain.Visiblement la souveraineté nationale retrouvée du peuple juif avec Jerusalem pour capitale reste en travers de la gorge de nos medias et de nos élites.Il va falloir qu'ils s'y habituent.

  • La décision du Président des Etats Unies, très dangereuse, déjà que le le brûlot du moyen orient n'est pas encore éteint que voici un argument pouvant générer de nouveaux problèmes . Je constate que peux de personnes ne s'offusquent des extensions Israeliennes . Faut il brandir l'étendard de la Shoah pour pardonner les excès . Il faut que les deux communautés cohabitent et seul les grandes puissances peuvent y parvenir. Corée Palestine et après...!

  • La presse n'a pas sa place à ce sujet

  • Bien sûr , si c'était Obama qui aurait pris cette décision , la presse l'aurait encensé

    Trump n'a fait que de mettre un point final à la comédie qui dure depuis des décennies

  • M. D. Trump, dit le "grand perturbateur"... on est loin des Obama et autres Hollande, dont la devise était : "ne faisons rien et surtout ne faisons pas de vague", on a eu l'occasion de voir les résultats de ce type de politique, il faut être bien gentil pour appeler ça de la politique... Bien d'autres pays vont reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël et nous empruntons cette expression à une précédente réaction, "ça passera comme une lettre à la poste"...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]