La parolière Joëlle Kopf ("Femme libérée") est décédée

La parolière Joëlle Kopf ("Femme libérée") est décédée
Cookie Dingler, l'interprète de "Femme libérée", le 24 septembre 2013 à son domicile, à Strasbourg.
A lire aussi

, publié le lundi 24 juin 2019 à 14h10

La chanson "Femme libérée" (1984), qu'elle avait écrite pour Cookie Dingler, est l'un des plus grands tubes français des années 1980. Joëlle Kopf s'est éteinte samedi, des suites d'un cancer, ont révélé Le Figaro et Le Parisien




Joëlle Kopf est décédée samedi 22 juin, à Dijon, des suites d'un cancer, à l'âge de 69 ans, ont indiqué les deux quotidiens.

Elle était l'auteure de la chanson "Femme libérée", succès de Cookie Dingler en 1984. 



Le Figaro raconte la genèse du tube des années 1980. En 1981, à Strasbourg, Christian Dingler, alias "Cookie", demande à sa voisine et amie, professeure de lettres et mère de deux enfants, d'écrire un texte sur une musique qu'il a composée. "Joëlle Kopf puise alors dans sa propre expérience, qu'elle mélange à des anecdotes tirées de la vie de deux de ses copines, raconte le quotidien. Ainsi naît le morceau qui sortira trois ans plus tard. C'était un texte que j'avais écrit en moins d'une heure. J'étais dans la solitude et un peu démoralisée. Personne ne parlait des femmes à ce moment-là, confiait-elle au Figaro en 2011."



Joëlle Kopf est aussi l'auteure d'"Adam et Yves", interprété par Zazie en 2001, précise Le Parisien, qui indique qu'elle a également écrit pour Patricia Kaas et Calogero. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.