La magie de Noël bat déjà son plein à la télévision

La magie de Noël bat déjà son plein à la télévision
Les chaînes de télévision françaises commencent déjà la diffusion de programmes centrés sur Noël

AFP, publié le samedi 17 novembre 2018 à 11h13

Sortez les sapins, les bûches et les tubes de Tino Rossi : le père Noël a déjà envahi le petit écran depuis le début du mois, chaînes privées et plateformes de streaming diffusant de plus en plus tôt téléfilms et divertissements pour séduire des téléspectateurs qui en redemandent.

Depuis la semaine dernière, TF1 et M6 proposent tous les après-midi deux téléfilms de Noël chacune, une offre qui s'est étendue depuis quelques années. Et les chaînes de la TNT ne sont pas en reste, à l'image de TF1 Séries films qui proposera dès le 1er décembre un film de Noël par soir...

A M6, cette tradition est née il y a plus de dix ans, rappelle à l'AFP Christine Bouillet, directrice de la programmation.

"Ces téléfilms sont devenus des marqueurs de l'identité de M6 en cette période de fêtes et ont lancé une mode non seulement à la télévision, mais sont même devenus un must pour certaines téléspectatrices, qui regardent les téléfilms lors de soirées entre copines, dit-elle. Nous avons creusé ce sillon en proposant des programmes de plus en plus tôt, car Noël et surtout l'Avent s'installent dès le mois de novembre dans notre quotidien et cette case est devenue une institution".

"Dans les rues et dans les magasins, Noël a déjà commencé, et c'est donc naturel que TF1, miroir de la société, se mette à l'heure de Noël", abonde Fabrice Bailly, directeur des programmes et des acquisitions du groupe TF1.

- Cocooning et nostalgie -

"Ces programmes sont plébiscités par les téléspectateurs. Dans des temps un peu difficiles et chahutés, on aime se retrouver en famille devant ces histoires de Noël. Ces programmes ont presque une fonction sociale et rassembleuse", avance Fabrice Bailly.

"C'est devenu un genre en soi qui plaît à des fans de fiction et à un public féminin et moderne", souligne Christine Bouillet. D'une part, "il y a un effet de cocooning lié à la météo, et de nostalgie pour les périodes féériques qui ont bercé notre enfance, et qu'on a envie de partager à nouveau avec nos propres enfants ou nos proches", renchérit Christine Bouillet.

En plus, si ces téléfilms jouent souvent sur les mêmes trames, avec des histoires de rédemption et de retour aux racines, ils offrent une qualité de production de plus en plus élevée, avec des décors et des costumes soignés et des rôles confiés à des stars, souligne-t-elle.

Ces programmes permettent à TF1 et M6 de doper leurs audiences: certains débuts d'après-midi, la Une frôle les 2 millions de téléspectateurs et M6 en rassemble plus de 800.000.

- Productions maison -

Si les chaînes françaises peuvent puiser dans le vivier insondable des téléfilms américains de Noël, elles produisent aussi de plus en plus des contes de Noël pour adultes ou pour toute la famille.

TF1 diffusera ainsi "Coup de foudre sur un air de Noël", "Un bébé pour Noël", et "Un Noël recomposé", épisode inédit de Joséphine Ange Gardien avec entre autres Catherine Allégret, Sandrine Quétier et Roland Magdane. En outre, début décembre le feuilleton "Demain nous appartient" (DNA) développera une intrigue autour de Noël.

M6 mise notamment sur un spécial "Scènes de ménages" en prime time.

Et les chaînes mettent aussi leurs émissions de divertissement à l'heure de Noël.

TF1 a lancé ce lundi la deuxième saison de "Mon plus beau Noël", concours de déco animé par Valérie Damidot, et diffusera à partir du 3 décembre "C'est déjà Noël", nouveau jeu présenté par Jean-Luc Reichmann.

De son côté M6 s'apprête à dégainer "Le Meilleur plat de Noël" et des versions spéciales d'émissions à succès comme "Le Meilleur pâtissier" ou "Les reines du Shopping".

Même le service public s'y met, "Affaire conclue", présenté par Sophie Davant, s'étant mis depuis quelques jours aux couleurs de Noël.

Côté streaming, Netflix mise sur des comédies romantiques classiques telles que "Love Actually", et des nouvelles productions maison comme "The holiday calendar", "The princess switch", la suite d'"A Christmas prince", et "Les Chroniques de Noël".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.