"La jeune fille à la perle" examinée sous les yeux du public

"La jeune fille à la perle" examinée sous les yeux du public

Le tableau du maître hollandais Vermeer "La jeune fille à la perle" lors d'une exposition à Bologne, le 30 janvier 2014 en Italie

A lire aussi

AFP, publié le jeudi 22 février 2018 à 19h27

Le tableau du maître hollandais Vermeer "La jeune fille à la perle", l'une des peintures les plus célèbres, fera l'objet d'un examen scientifique pendant deux semaines sous les yeux des visiteurs du musée néerlandais qui l'abrite.

Le lumineux chef-d'oeuvre peint vers 1665 avait fait l'objet de recherches pour la dernière fois en 1994 à la Mauritshuis, dans le centre de La Haye.

"Même si une nouvelle restauration n'est pas encore nécessaire, d'importantes avancées ont été faites ces 25 dernières années dans l'analyse technique non invasive", a expliqué le musée dans un communiqué.

Les chercheurs ont longtemps été fascinés par le tableau représentant cette jeune femme au regard énigmatique, coiffée d'un bandeau bleu et jaune, une perle nacrée pendant à l'oreille.

Ils ont "un certain nombre de questions restées sans réponse à propos de la façon dont Vermeer a peint cette oeuvre d'art et des matériaux qu'il a utilisés", a souligné la Mauritshuis.

Ainsi, il sera fait appel aux technologies les plus récentes, comme les rayons X fluorescents et la microscopie digitale, dès lundi dans le cadre d'un projet s'étalant sur deux semaines intitulé "The Girl in the Spotlight" ("La jeune fille sous les projecteurs").

La peinture du maître hollandais sera examinée de manière minutieuse afin de découvrir "la toile, les pigments et l'huile" qu'il a employés.

Installés à l'intérieur d'une structure fermée en verre où les visiteurs pourront les observer, les experts internationaux examineront minutieusement "la toile, les pigments et l'huile" utilisés par Vermeer.

"Deux semaines durant, le musée accueillera l'un des centres de recherche les plus perfectionnés sur terre", a remarqué Abbie Vandivere, responsable de la recherche au sein de la Mauritshuis.

Après quoi, la toile sera "l'une des oeuvres d'art les mieux documentées du monde", selon ce musée.

Très apprécié, ce petit tableau de 45 cm sur 40, qui a notamment inspiré un roman et un film avec l'actrice américaine Scarlett Johansson, ne serait pas le portrait d'une véritable jeune fille, mais plutôt la représentation d'un personnage imaginaire.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
6 commentaires - "La jeune fille à la perle" examinée sous les yeux du public
  • Cette toujours jeune fille a été présente maintes fois dans ma vie , " accrochée" sur les vitres de mon atelier , son charme inédit séduit Me la chef du personnel qui me le demanda , puis le dos tourné de Vermeer appliqué à l'une de ses modèles donna le rythme des travaux pour l'ensemble de mes élèves...Ce jour , il est encore face à mon bureau depuis 50ans , la tenture du maitre reste soulevée à jamais sur un univers unique !

  • très jolie jeune fille

  • Je préférerais examiner directement Scarlett. Un truc drôle à faire est de prendre la photo ou elle pose dans le film et de d'utiliser le filtre "peinture à l'huile" dans le logiciel de retouche photo. On s'amuse comme on peut.

  • Le roman de Tracy Chevalier est fin et sensible, délicieux.

    j'ai adoré !!!!

  • "Examinée sous les yeux du public"...! moi, j'ai toujours adoré ce portrait, je l'ai vu plusieurs fois au Mauritshuis...flasher pour une œuvre d'art, c'est du domaine de l'affectif ça ne s'explique pas...! alors disséquer la toile pour savoir quels pigments, quels solvants a utilisé Vermeer...c'est passer complètement à côté de "l'émotion artistique"...!

    Bonjour Pirouette. Quelle jolie période que celle de la peinture flamande du17e, le siècle d'or baroque et classique néerlandais avec une créativité exceptionnelle sur l'histoire, la religion, les paysages et les portraits. C'est un grand maître comme Rembrandt . ll est vrai que lorsque l'on regarde tous ces tableaux, on ne pense pas aux matériaux utilisés (ou alors il faut être peintre soi-même) notre esprit part sur un ressenti : les ambiances, les couleurs, les jeux de lumière, les clairs obscurs. Il y a eu l'année dernière une exposition, au Louvre, sur Veermer. Magnifique. J'ai eu la chance de visiter le musée Groeninge à Bruges. C'est un musée où l'on peut découvrir une importante collection de primitifs flamands du 18e siècle. Exceptionnel.

    Quand je passais par La Haie, je ne manquais pas une visite au Mauritshuis, un petit musée, avec des petites salles, dans ce qui peut être une maison d'armateur, comme il y en a dans l'ile Feydeau à Nantes...! rien de commun avec les grands musées comme le Louvre ou le Rijksmuséum à Amsterdam...! et dans ce cadre intimiste, la jeune fille à la perle...! un bonheur simple...!