L'Opinion s'étoffe pour ses 5 ans avec des articles du Wall Street Journal

L'Opinion s'étoffe pour ses 5 ans avec des articles du Wall Street Journal
Le journal L'Opinion va s'enrichir de 4 pages supplémentaires du Wall Street Journal

AFP, publié le jeudi 05 avril 2018 à 18h41

Le journal L'Opinion, lancé il y a presque cinq ans, va s'étoffer à partir de lundi en proposant 4 pages supplémentaires composées d'articles de son partenaire américain, le Wall Street Journal (WSJ), et espère ainsi faire encore grandir son lectorat et ses recettes.

Ce nouveau cahier quotidien permettra à l'Opinion de renforcer sa couverture de l'actualité dans trois domaines: la high-tech, la finance (grande spécialité du "WSJ"), et l'actualité de la Maison blanche et de Donald Trump, a expliqué jeudi à des journalistes Nicolas Beytout, créateur et dirigeant du journal.

Le quotidien libéral et proeuropéen a opté pour une formule mêlant des articles en version originale et traduits: les articles sur la finance et l'actualité technologique, plutôt destiné à des professionnels de ces secteurs qui manient déjà l'anglais au quotidien, seront diffusés en version anglaise.

En revanche, les articles sur la Maison blanche, destinés à un public non spécialiste, seront traduits.

"C'est un projet transformateur", a fait valoir M. Beytout, président et directeur de publication de l'Opinion, puisque le quotidien va augmenter sa pagination de 50%: de 8 à 12 pages habituellement, elle va passer entre 12 et 16 pages par jour.

Deux membres de la rédaction s'occuperont de sélectionner les articles, issus de l'ensemble de la production du Wall Street Journal (ils seront publiés sur le site de l'Opinion). En outre une secrétaire de rédaction a été recrutée pour la mise en page du nouveau cahier, qui devra respecter la charte graphique du partenaire américain.

Au passage, L'Opinion va augmenter dès lundi son prix de vente, de 2,20 euros à 2,50 euros, puis ultérieurement ses abonnements, a précisé M. Beytout.

Ce projet, dont le coût n'a pas été dévoilé, résulte d'un accord négocié avec le groupe américain Dow Jones, éditeur du Wall Street Journal et filiale de l'empire News Corp de Rupert Murdoch.

Il fait suite à l'arrêt en septembre de la version papier de l'édition européenne du Wall Street Journal, lancée en 1983.

L'Opinion a saisi cette opportunité, en s'appuyant sur ses liens grandissants avec le groupe Dow Jones: ce dernier était entré à son capital fin 2015, et depuis l'an dernier, le quotidien français avait lancé un premier partenariat avec son fleuron, le Wall Street Journal, en offrant à ses abonnés numériques un accès gratuit aux contenus en ligne du "WSJ".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.