L'Iranien Panahi et le Russe Serebrennikov invités au Festival de Cannes

L'Iranien Panahi et le Russe Serebrennikov invités au Festival de Cannes

Le cinéastre iranien Jafar Panahi à Téhéran, le 30 août 2010

AFP, publié le jeudi 12 avril 2018 à 14h45

Le Festival de Cannes a invité jeudi le cinéaste dissident iranien Jafar Panahi et le metteur en scène russe assigné à résidence à Moscou Kirill Serebrennikov à venir à la prochaine édition en mai pour présenter leurs films en compétition.

Le cinéaste russe est invité pour son film "Leto" ("L'été"), retenu dans la course à la Palme d'or qui sera décernée le 19 mai à Cannes, a indiqué le délégué général du festival Thierry Frémaux.

Directeur artistique du Centre Gogol, un théâtre contemporain moscovite réputé, Kirill Serebrennikov est visé par une affaire de détournement de fonds publics qu'il dénonce comme "absurde". Il a reçu le soutien de nombreuses personnalités artistiques russes et étrangères.

Concernant le réalisateur iranien, les autorités iraniennes "recevront une lettre de notre part et des autorités françaises pour autoriser Jafar Panahi à quitter le territoire, à présenter son travail et pouvoir rentrer dans son pays", a annoncé le patron du festival.

Intitulé "Three Faces" (Trois visages), le film de M. Panahi est en sélection, alors que ce réalisateur est interdit de travailler dans son pays. Couronné en 2015 par l'Ours d'or à Berlin pour "Taxi Téhéran", filmé à l'intérieur d'un taxi, le cinéaste iranien est l'un des réalisateurs les plus influents de la nouvelle vague iranienne.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.