L'AFP développe son blog de fact-checking en anglais, espagnol et portugais

L'AFP développe son blog de fact-checking en anglais, espagnol et portugais
J.Sargent, directrice générale de First Draft News (D) et G. Lemarchand, responsable des réseaux sociaux de l'AFP, présentent "CrossCheck", plateforme collaborative de fact-checking destinée à débusquer les fausses ...

AFP, publié le jeudi 24 mai 2018 à 23h16

L'Agence France Presse (AFP) va développer son blog de fact-checking Factuel en anglais, espagnol et portugais avec le soutien financier de Facebook, a annoncé l'agence de presse jeudi.

L'AFP déclinera à partir de juin des versions de ce blog dédié à "la vérification et à la démystification des fausses informations propagées en ligne".

Consacrées à l'actualité du Brésil, de la Colombie et du Mexique, elles seront alimentés par des journalistes présents sur place et trois nouveaux pays viendront bientôt compléter le projet.

La collaboration étendue de Facebook et de l'AFP s'inscrit dans la continuité du contrat conclu en 2017 entre la plateforme et cinq médias français, dont l'agence, a indiqué l'AFP dans un communiqué. 

"Nous nous engageons dans la lutte contre la propagation de fausses informations sur Facebook mais nous ne pouvons y arriver seuls", a indiqué Tessa Lyons, Product Manager chez Facebook. "L'AFP est un média respecté et reconnu qui dispose d'une connaissance approfondie du contexte local dans de nombreux pays à travers le monde".

"Nous nous réjouissons de ce nouveau contrat, qui témoigne de la légitimité et de l'expertise de l'AFP dans la vérification de l'information", a déclaré Michèle Léridon, directrice de l'information de l'agence.

Le choix des contenus à vérifier, dont une partie sont postés sur Facebook et signalés par la plateforme, est effectué par l'AFP en toute indépendance, précise l'agence de presse.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.