L'actrice Adèle Haenel accuse le réalisateur Christophe Ruggia d'"attouchements" et de "harcèlement sexuel"

L'actrice Adèle Haenel accuse le réalisateur Christophe Ruggia d'"attouchements" et de "harcèlement sexuel"
L'actrice Adèle Haenel lors du festival d'Angoulême, le 22 août 2019.

, publié le lundi 04 novembre 2019 à 10h38

Les faits se seraient produits durant le tournage des Diables entre 2001 et 2004 alors que la comédienne était mineure. Le réalisateur conteste "catégoriquement" les faits.

Dans article publié dimanche 3 novembre par Mediapart, l'actrice Adèle Haenel accuse le réalisateur Christophe Ruggia d'"attouchements" et de "harcèlement sexuel".

Les faits dénoncés par la comédienne se seraient produits au tout début de sa carrière, entre 2001 et 2004, sur le tournage du film Les Diables. L'actrice avait alors entre 12 et 15 ans.


Selon ses dires, le réalisateur lui aurait fait subir un "harcèlement sexuel permanent", des "attouchements sur les cuisses et le torse", des "baisers forcés dans le cou". "Je suis vraiment en colère. Je veux raconter un abus malheureusement banal, et dénoncer le système de silence et de complicité qui, derrière, rend cela possible", indique Adèle Haenel à Mediapart.

Contacté par Mediapart, Christophe Ruggia a fait savoir par le biais de ses avocats qu'il réfute "catégoriquement avoir exercé un harcèlement quelconque ou toute espèce d'attouchement sur cette jeune fille alors mineure".


Adèle Haenel est née en 1989 à Paris. Elle a fait ses débuts au cinéma dans le film Les Diables de Christophe Ruggia. En 2014, elle obtient le César de la meilleure actrice dans un second rôle pour le film Suzanne de Katell Quillévéré et en 2015 celui de la meilleure actrice pour son rôle dans Les Combattants de Thomas Cailley. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.