Journaliste américain disparu en Syrie: un million de dollars de récompense

Journaliste américain disparu en Syrie: un million de dollars de récompense
Les parents du journaliste américain Austin Tice enlevé en Syrie en 2012, Marc et Debra Tice, montrent des portraits de leur fils lors d'une conférence de presse à Beyrouth le 20 juillet 2017
A lire aussi

AFP, publié le vendredi 20 avril 2018 à 23h36

Les autorités fédérales américaines ont annoncé offrir une récompense d'un million de dollars pour toute information qui permettrait de retrouver la trace du journaliste américain Austin Tice, disparu en Syrie il y a plus de cinq ans.

L'offre a été faite par le FBI, la police fédérale, qui a précisé qu'elle n'était liée à "aucun événement en particulier".

M. Tice serait le seul journaliste américain actuellement détenu en Syrie, devenu l'un des pays les plus dangereux pour les reporters de guerre.

La récompense sera versée pour une "information menant directement à la localisation, la récupération et le retour sain et sauf" du reporter.

Les éventuels détenteurs d'informations peuvent contacter l'adresse findaustintice@fbi.gov, le site internet tips.fbi.gov ou contacter un consulat américain, a précisé le FBI.

Austin Tice, un journaliste indépendant, travaillait pour McClatchy News, le Washington Post, CBS et d'autres médias dont l'AFP, la BBC et Associated Press.

Il avait été enlevé le 14 août 2012 près de Damas, peu après son 31e anniversaire. 

Sa famille a lancé plusieurs appels afin d'obtenir des informations sur son sort, affirmant qu'elle le croyait toujours en vie.

L'ONG de défense des journalistes Reporters sans frontières (RSF) a salué vendredi la décision de la police fédérale américaine. "Nous espérons que (cette récompense) encouragera quiconque ayant des informations sur Austin Tice à se manifester", a dit Margaux Ewen, responsable de RSF pour les Etats-Unis.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.