Joshua Cohen : «Philip Roth était un de ceux qui nous protégeaient contre l'idiotie rampante de la culture américaine»

Joshua Cohen : «Philip Roth était un de ceux qui nous protégeaient contre l'idiotie rampante de la culture américaine»
Joshua Cohen, le 15 février à Paris.
A lire aussi

Libération, publié le mercredi 23 mai 2018 à 19h03

Joshua Cohen est écrivain, juif, et Américain. Son dernier livre traduit en date, Votre message a été envoyé, est paru cet hiver au Nouvel Attila.

Comment avez-vous pris la nouvelle de la mort de Philip Roth ?

Aujourd'hui, je suis triste. Et je suis presque surpris de l'être. Mais un sentiment de solitude m'est réellement tombé dessus en apprenant la nouvelle : l'impression qu'une force s'est éteinte. J'aimais l'idée qu'il existait quelque part, avec le pouvoir que lui donnait sa capacité à écrire les livres qu'il écrivait. Il était, en plus d'être un grand artiste, un de ceux qui nous protégeaient et nous défendaient contre l'idiotie rampante et généralisée de la culture américaine.

Comment le jugez-vous comme écrivain?

Il était un styliste formidable, et un

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.