Johnny Hallyday : Line Renaud raconte leur dernier dîner avec les Macron

Johnny Hallyday : Line Renaud raconte leur dernier dîner avec les Macron
Line Renaud entourée de Johnny et Laeticia Hallyday le 18 mai 2005 aux obsèques d'Eddie Barclay à Paris.

Orange avec AFP, publié le mercredi 06 décembre 2017 à 14h00

Parmi le torrent d'hommages unanimes saluant la mémoire du chanteur, celui de son amie et marraine de coeur est particulièrement touchant. Line Renaud a réagi avec beaucoup d'émotion au micro de Léa Salamé sur France Inter, mercredi 6 décembre.





"Johnny ne mourra pas, Johnny va rester" parce que "le lien créé entre Johnny et la nation" est "trop fort", a-t-elle commencé, la voix entrecoupée de sanglots. "C'est quelque chose qui n'a jamais existé en France, il n'y a jamais eu, avant Johnny Hallyday, une popularité" pareille, a salué celle qui lui fit faire sa première télévision, quand il n'avait que 17 ans.



Le chanteur était venu dîner chez elle "il doit y avoir un mois et demi". "Jusqu'à la dernière minute, on pensait qu'il ne pourrait pas venir et finalement il est arrivé. C'était un dîner autour de lui, pour lui, chez moi à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine, ndlr). Nous étions avec Dany Boon et son épouse, et Brigitte et Emmanuel Macron." Ce soir là, il était "très bien". "Laeticia m'avait dit : 'tu sais, on va être un peu en retard parce qu'il a du mal à marcher, à se préparer. Et quand il est arrivé, c'était le Johnny plein d'humour, plein d'esprit (...), qui de temps en temps à table se mettait à chanter une phrase de chanson (...) Tout ça pour nous faire rire, et il disait : 'C'est encore là !'".

"C'EST UN SURHOMME"

Comment la chanteuse explique-t-elle le succès de Johnny Hallyday ? "Il avait quelque chose de très important en plus. D'abord, il était très beau. Il avait, avant d'ouvrir la bouche (...), un charisme (...) exceptionnel. Il avait déjà des années de scène, si jeune", explique-t-elle. "Quand je l'ai vu à 17 ans, sa seule chanson c'était 'Laisse les filles'. Mais, quand il allait sur scène, il avait quelque chose à offrir à tous ces jeunes. Il est arrivé avec cette mode. Et puis cette puissance vocale incroyable ! Plus il fumait, plus il avait de souffle, et plus il avait de voix !", s'étonne Line Renaud.



"C'est un surhomme, parce que n'importe qui d'autre que Johnny, il y a quatre mois, n'aurait pas été sur scène" pour la tournée des Vieilles canailles avec Eddy Mitchell et Jacques Dutronc, souligne-t-elle encore. "C'est un soldat, c'est un guerrier".

Quand la journaliste lui demande quel souvenir elle gardera de lui, Line Renaud fond en larmes : "Tellement d'amour, tellement d'amour ! Je l'aime tellement (...) C'est un garçon, on l'a beaucoup charié", mais "il est très intelligent Johnny, il a un instinct unique. Il est gentil, je ne l'entends jamais dire du mal de qui que ce soit", salue celle qui continue de parler de lui au présent. Line Renaud évoque aussi son "respect du public". "Il ne trichait pas avec le public, il aimait ses fans et donc ses fans le lui rendent". "Il ne mourra jamais", a martelé la chanteuse, avant de révéler le nom de sa chanson préférée de Johnny : "J'ai un problème", en duo avec Sylvie Vartan.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.