Jean-Jacques Goldman disponible sur les plateformes musicales

Jean-Jacques Goldman disponible sur les plateformes musicales
Jean-Jacques Goldman, le 15 janvier 2014 à Strasbourg, lors d'un concert pour les "Enfoirés"

AFP, publié le vendredi 23 août 2019 à 10h34

La discographie complète de Jean-Jacques Goldman est disponible depuis vendredi sur les plateformes musicales comme Deezer ou Spotify, a-t-on appris auprès de ces plateformes.

"C'est officiel depuis cette nuit à minuit (...) Jean-Jacques Goldman est disponible en streaming", a indiqué un porte-parole de Spotify à l'AFP.

"L'impressionnante discographie de Jean-Jacques Goldman est enfin sur Deezer", s'est réjoui de son côté la plateforme française sur son compte Twitter.

"Nous sommes ravis de pouvoir faire profiter du catalogue de Jean-Jacques Goldman à nos 232 millions d'utilisateurs dans le monde. Il y a une réelle demande de la part de nos utilisateurs", s'est félicité Antoine Monin, directeur des relations artistes et labels chez Spotify France.

La plateforme suédoise a recensé plus de 86 millions de playlists sur son site comportant au moins un artiste de variété française. Entre janvier 2014 et juillet 2019, les utilisateurs de Spotify du monde entier ont écouté l'équivalent de 72.231 années de variété française, a souligné la plateforme.

Jean-Jacques Goldman, très engagé pour la défense du droit d'auteur, faisait partie des irréductibles - comme avant lui Francis Cabrel - qui refusaient jusqu'alors de figurer sur les plateformes musicales de streaming.

Depuis des années, le populaire compositeur et interprète, âgé de 67 ans, ne s'exprime pas. Sa dernière (et très brève) apparition remonte à décembre 2018 dans un clip de son ami Patrick Fiori. Le chanteur discret et comptant parmi les personnalités préférées des Français vit à Londres depuis plusieurs années.

L'auteur de "Comme toi" et de "Il suffira d'un signe" n'a sorti aucun album depuis 2001 même s'il a écrit plusieurs chansons pour d'autres artistes.

Le streaming continue de porter le marché musical en France. Selon le Snep, principal syndicat des producteurs, le numérique, et tout particulièrement le streaming, a porté la consommation de musique en France, qui a progressé de 12,7% lors du premier semestre de l'année, avec 277 millions d'euros générés.

Le streaming a pour sa part vu ses ventes augmenter de 28,3% par rapport au premier semestre 2018, pour atteindre les 175,3 millions d'euros, soit 93% des revenus issus du numérique, contre 89% sur la même période il y a un an.

En terme de volumes, 33,3 milliards de titres ont été écoutés en streaming en France sur les six premiers mois de l'année, une hausse de 23% sur un an.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.