JAPON Cheveux longs et idées folk

A lire aussi

Libération, publié le lundi 20 novembre 2017 à 17h56

Ala fin des années 60, l'Amérique n'avait pas la cote au Japon. Dans un sondage organisé par la NHK en 1968, seuls 31 % des Japonais déclaraient «aimer les Etats-Unis». Parmi la jeunesse étudiante, de Tokyo à Fukuoka, dont une bonne partie était ouvertement encartée ou sympathisante des forces de la Nouvelle Gauche - apparue en 1960 lors des débats houleux pour l'extension de l'Anpo (1) -, l'appétence était immense pour une contre-culture qui se fasse le relais de ce désamour sans tourner le dos au monde ni à la modernité.

Les communautés libertaires du quartier de Haight-Ashbury, à San Francisco, faisaient rêver sans état d'âme les opposants au maintien des troupes américaines à Okinawa et les nostalgiques du Tokyo d'antan, avant les grands travaux d'urbanisation…

Lire la suite sur Libération

 
0 commentaire - JAPON Cheveux longs et idées folk
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]