Italie : une viole de gambe du XVIIe siècle détruite après un vol sur Alitalia

Italie : une viole de gambe du XVIIe siècle détruite après un vol sur Alitalia
Un avion d'Alitalia à Fiumicino, le 6 septembre 2017.

Orange avec AFP, publié le samedi 06 janvier 2018 à 14h00

Une viole de gambe appartenant à une musicienne israélienne a été gravement endommagée après un vol d'Alitalia entre Rio de Janeiro et Rome, rapporte Le Parisien samedi 6 janvier.

Myrna Herzog a publié sur son compte Facebook des photographies de l'instrument. "Ceci est la viole de gambe de Lewis avant et après mon voyage avec Alitalia (...).

Voici le résultat de la promesse d'Alitalia que l'instrument ne serait manipulé qu'à la main", a-t-elle écrit. L'instrument a été fabriqué à Londres en 1685 par le luthier Edward Lewis. Une autre viole semblable se trouve au musée de la Philharmonie de Paris, rappelle Le Parisien.


"Il a été sauvagement vandalisé et il semble qu'une voiture l'a écrasé", a indiqué Myrna Herzog sur Facebook. La compagnie aérienne refuse de reconnaître sa responsabilité a-t-elle encore écrit. La musicienne dirige un ensemble de musique basé en Israël et enseigne au Conservatoire israélien de Tel Aviv, précise Le Parisien. Sa viole avait été restaurée en 2001. Elle pourrait être réparée, estime Le Parisien, mais au vu des dommages, le prix pourrait être très élevé.

Dans un message également publié sur Facebook, Alitalia a fait part de ses "regrets". La compagnie a cependant précisé qu'il avait été proposé à la musicienne d'acheter une place supplémentaire en cabine pour assurer le transport sécurisé de son instrument, ce qu'elle aurait refusé.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU