Isabelle Broué, docu(l)mentée

Isabelle Broué, docu(l)mentée

Libération, publié le jeudi 05 avril 2018 à 19h12

Avec ses piles de cartons obstruant le couloir d'entrée, des étagères qui ploient sous les livres, une cuisine où il n'y a plus la place pour poser une petite boîte d'allumettes et un salon - avec piano, coin cheminée, chaise en paille de l'arrière-grand-père ardéchois et tentures rouges - transformé en salle de montage, l'appartement est un sacré foutoir. Ce dont l'hôte avait préalablement tenu à s'excuser. Recevoir en robe imprimée et espadrilles pose toutefois d'autant moins problème à la volubile Isabelle Broué qu'une bonne partie de l'action de son nouveau film se déroule à domicile, dans une rue proche de Montparnasse.

Pratique, s'agissant d'un tournage «sans pression» étalé sur un an - avec un coup de collier donné sur trois mois - où comédiens et…

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.