Haute couture: Julien Fournié célèbre les "aventurières" des temps modernes

Haute couture: Julien Fournié célèbre les "aventurières" des temps modernes
Créations de Julien Fournié pour sa collection printemps-été 2020/2021 Haute Couture, le 21 janvier 2020 à Paris

, publié le mardi 21 janvier 2020 à 19h13

Saharienne revisitée en un clin d'oeil à Saint Laurent, longues robes fendues et ceinturées, tuniques brodées subtilement transparentes: Julien Fournié a rendu hommage aux "aventurières" dans une collection haute couture n'excluant pas la sensualité. 

Comme à son habitude, le Français a présenté mardi un vestiaire faisant la part belle au corps féminin, dévoilant des jambes interminables et des bustiers pigeonnants. Mais pour vêtir ces aventurières des temps modernes, "capables de parcourir la jungle comme de danser la valse", il a opté pour des silhouettes moins corsetées que d'ordinaire.

Le couturier a surtout misé sur les broderies-talismans recouvrant de longs katfans ou "des gris-gris comme recueillis au fil des rencontres et des découvertes" accessoirisant des tenues plus sanglées soulignant la taille, décrit une note d'intention remise lors du défilé à l'oratoire du Louvre, temple protestant situé en plein coeur de Paris. 

Pour ce défilé baptisé "Premières conquêtes", le couturier, qui compte parmi sa clientèle de nombreuses Saoudiennes et Singapouriennes, a opté pour une musique évoquant à la fois le film d'aventure à la "Lawrence d'Arabie" et le chant d'inspiration religieuse. 

"Loin de toute identification précise à une seule origine géographique ou ethnique, ces femmes mixent l'élégance de leur culture d'origine avec les fantastiques découvertes de celles qu'elles ont traversé (...), précise le carton remis aux spectateurs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.