Françoise Hardy, échos en chambre

Françoise Hardy, échos en chambre

Françoise Hardy, 74 ans.

A lire aussi

Libération, publié le lundi 09 avril 2018 à 19h16

Si les «copains» France Gall et Johnny Hallyday l'ont laissée sur le quai, Françoise Hardy, elle, est bien toujours du monde des vivants. En 1968, elle demandait la première Comment te dire adieu? et n'a cessé depuis de reporter son congé, agitant toujours le mouchoir de l'au revoir au fil des chants. La révolution du printemps 1968 de la spleen queen fut de donner les derniers concerts de sa vie à Kinshasa, au Congo. A moins qu'elle ne surprenne son monde, à 74 ans, par une tournée des Zénith, sait-on jamais : dans sa constance, elle a su rendre chaque surprise plus intense.

On pensait encore récemment qu'elle était arrivée au bout du raffinement de son chant du cygne avec l'Amour fou, album vitrifiant son amour vif pour Dutronc, objet de classicisme austère et noble.…

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.