Festival de Cannes : le premier film français fait son entrée

Festival de Cannes : le premier film français fait son entrée©GUILLAUME BAPTISTE / AFP

franceinfo, publié le jeudi 10 mai 2018 à 14h07

C'est une histoire d'amour entre un intellectuel parisien et un jeune étudiant breton. Nous sommes en 1990 avec en toile de fond : le sida. C'est un film très personnel pour Christophe Honoré qui a toujours revendiqué son homosexualité. Plaire, aimer et courir vite, est en quelque sorte un hommage aux trop nombreuses victimes de cette terrible épidémie.

Un film autour de la transmission

"Le film travaille sur l'idée de la consolation, de quelque chose que je n'ai pas pu vivre, de la non-transmission qui il a eu entre des gens de ma génération et la génération juste au-dessus d'eux qui a été décimé par le Sida. Je ressens encore le manque de leur présence", raconte le réalisateur, Christophe Honoré. L'homosexualité c'était également le thème de "120 battements par

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.